COMITE VALMY

Accueil du site > E - Elections EUROPEENNES 7 juin 2009 > Frédéric Pommier, journaliste de « France Inter » viré par le nouveau directeur, (...)

Frédéric Pommier, journaliste de « France Inter » viré par le nouveau directeur, Philippe Val

lundi 22 juin 2009

STOP !

Tract intersyndical SNJ - SNJ FO - SNJ CGT - Sud

Les inquiétudes que la rédaction de « France Inter » nourrissait à l’annonce de l’arrivée de Philippe Val semblent hélas aussi fondées que les informations publiées il y a deux mois dans la presse au sujet de sa nomination.

Le titulaire de la revue de presse a été remercié dans les 2 heures qui ont suivi la prise de fonction de Philippe Val, et aucune proposition ne lui a été faite.

Que paye notre excellent confrère ? Son talent, son originalité, la progression d’audience de ce rendez-vous ? Notre confrère paye surtout le fait d’avoir cité « Siné Hebdo » dans la revue de presse. Philippe Val, à l’époque directeur (et actionnaire) de « Charlie Hebdo », lui en avait vertement et devant témoins fait le reproche.

Les syndicats n’accepteront aucun règlement de compte personnel, aucune suspicion illégitime, aucun procès d’intention, aucune mise au rancart d’un membre de la rédaction pour des motifs non professionnels.

Nous le répétons une dernière fois avant qu’un grave conflit ne s’ouvre. Les journalistes de "France Inter" n’ont qu’une exigence : continuer à assurer leur travail de présentateurs, de reporters, de spécialistes, calmement, sérieusement, professionnellement, librement. La liberté éditoriale ne se discute pas.

Les syndicats SNJ, SNJ-FO, SNJ-CGT et SUD demandent solennellement à la direction de "France Inter" de revenir sur cette décision inacceptable pour toute la rédaction

Le 22 juin 2009

2 Messages de forum

  • Etant résistante à tout arbitraire, c’est pourquoi je me permet de vous envoyer ce message de solidarité pour Frédéric Pommier, que j’écoutais par ailleurs chaque matin avec beaucoup de plaisir. D’autre part, je dois dire que la décision qu’a prise Mr. Val ne me surprend guère. Il est dans la continuité des actes,des écrits et des pensées de ce personnage depuis longtemps déjà. Ensuite, je suis pour la liberté de la presse, et je ne comprend pas pourquoi Mr Pommier n’aurait pas dû citer Siné Hebdo, au même titre qu’un autre journal. A bas les arbitraires de tout poil !
  • Nous partageons avec les syndicats de journalistes de France Inter et de nombreux auditeurs notre désapprobation de la décision prise par M. Val concernant le limogeage de Frédéric Pommier et souhaitons vivement que ce dernier retrouve sa place pour continuer de commenter, avec son intelligence et son humour, la revue de presse sur France Inter.

    .


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette
<>