COMITE VALMY

Accueil du site > - DESINFORMATION, MANIPULATION MEDIATIQUE et LIBERTE DE LA (...) > Réinformation (involontaire) : quand I-Télé se prend les pieds dans le tapis (...)

Réinformation (involontaire) : quand I-Télé se prend les pieds dans le tapis
Par Louis Denghien

mardi 7 février 2012

Il faut regarder, même si c’est souvent très irritant, I-Télé, la chaîne d’information de Canal+ : elle et un excellent baromètre de l’information sous influence « gaucho-néoconservatrice » que nous mangeons à tous les repas. Un bon baromètre aussi de la fréquente vacuité des soi disant journalistes qui la diffusent.

Victor Robert

Ainsi, lundi soir, dans le cadre de sa « Grande édition » du soir, à 22 heures 30, I-Télé avait consacré un développement sur les différents aspects de la crise syrienne, après le double véto sino-russe. Un condensé de 4 ou 5 minutes, portant sur les aspects militaires et diplomatiques de la situation et introduit ainsi par le sémillant Victor Robert, présentateur de la Grande édition : « Bachar continue de pilonner son peuple ». Moyennant quoi, le montage consacré à Homs, avec un nouveau bilan effrayant de 79 morts tacitement attribués au pouvoir, était illustré de deux témoignages d’habitants de Homs, deux femmes. Qui toutes les deux dénoncent l’action des groupes armés qui rendent toute vie impossible à Homs, la deuxième femme concluant même sa diatribe anti-opposition par un vigoureux « Que vive l’armée ! ».

Là de deux choses l’une : ou bien la fine équipe de Victor Robert ne revisionne pas ses montages. Ou bien, et c’est une hypothèse très plausible, Victor Robert ne comprend rien aux images et interviews qu’il diffuse et présente. Tant il est vrai que pour un gentil garçon bien formaté comme lui, toute femme de Homs s’exprimant actuellement ne peut être que contre le régime, son président et son armée. Eh bien ce soir-là, la démonstration était un peu ratée : les téléspectateurs français ont pu clairement entendre des femmes d’un de ces quartiers de Homs ravagés par les combats maudire les groupes armés et bénir en revanche les militaires syriens. A vrai dire, les observateurs arabes avaient déjà eu droit à de pareils témoignages de Homsis excédés par le climat de chaos et de peur dans lequel les avaient plongés depuis des semaines les bandes de tueurs plus ou moins brevetées ASL. Comme quoi, la réalité est assez forte pour s’infiltrer à travers un brouillard épais de désinformation…

Quoiqu’il en soit, merci encore à Victor Robert et ses collaborateurs pour cette minute de vérité et de réinformation involontaire.

Source : http://www.infosyrie.fr/decryptage/reinformation-involontaire-quand-i-tele-se-prend-les-pieds-dans-le-tapis/


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette