COMITE VALMY

Accueil du site > - ANTI-IMPERIALISME - Solidarité entre les peuples et nations (...) > Des personnalités arabes condamnent les deux attentats terroristes qui (...)

Des personnalités arabes condamnent les deux attentats terroristes qui avaient secoué vendredi Damas

mercredi 28 décembre 2011

Damas / Le secrétaire général adjoint de l’union des avocats arabes, Samih Khreis, a indiqué que les deux attentats terroristes qui avaient secoué vendredi Damas se présentent comme une punition contre la Syrie pour son attachement à l’identité arabe, sa défense de la cause palestinienne et son appui à la résistance face au projet américain.

Dans un entretien à la TV arabe syrienne, diffusé hier soir, M. Khreis a fustigé la poursuite de la campagne de mensonge et de désinformation que mènent les chaînes al-Jazeera et al-Arabeya contre de la Syrie, faisant remarquer que dès le début de la crise en Syrie ces deux chaînes n’avaient donné la moindre preuve appuyant leurs allégations que les forces de sécurité et l’armée syriennes tiraient sur les manifestants.

M. Khreis a souligné par contre la réponse favorable de la direction syrienne aux demandes de son peuple, rappelant que c’est du devoir de l’Etat de protéger les civils contre les terroristes.

De son côté, l’avocat jordanien Hatem al-Charidi, a souligné que la Syrie fait face à une conspiration "ancienne et renouvelée" visant à en finir avec la résistance dans la région.

Al-Charidi a estimé que la chaîne al-Arabeya tient à commettre "le péché" en adoptant l’histoire d’une personne prétendant être membre de la mission des observateurs même après la publication par la Ligue arabe d’un communiqué démentant la présence de cette personne au sein de la mission.

L’historien palestinien Charif Abou Jaber a, de son côté, estimé que les chaînes al-Jazeera et al-Arabeya sont devenues des "outils bon marchés" utilisés pour mener la guerre à l’identité arabe.

Youssef al-Qardawi s’est démasqué en disant que la libération de la Palestine occupée est moins importante que l’application de la charia, mais il n’a pas dit quand est-ce que la charia serait appliquée au Qatar ! ", a ironisé M. Abou Jaber.

Pour sa part, le journaliste égyptien Mohammad Sayyed Ahmad a jugé que les chaînes occidentales et arabes "payées" cherchaient à falsifier la conscience arabe et syrienne en vue de diviser les Arabes.

Enfin, l’avocat jordanien Mohammad Azmi al-Khreif a indiqué que les actes odieux du vendredi dernier étaient une réaction naturelle de la faillite des conspirateurs contre la Syrie.

A.A. / Gh.H.

http://sana.sy/fra/55/2011/12/27/390817.htm


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette
<>