COMITE VALMY

Accueil du site > - ANALYSES MARXISTES, documents et apports communistes > Les deux tiers des Français n’ont confiance ni en la droite ni en la gauche (...)

Les deux tiers des Français n’ont confiance ni en la droite ni en la gauche pour gouverner - Jean Lévy

jeudi 14 janvier 2010

Selon la première vague du baromètre de la confiance politique réalisé par la Sofres pour le Centre de recherches politiques de Sciences Po (Cevipof), Edelman et l’institut Pierre Mendès France, présentée lundi 11 janvier 2010.

Les deux tiers des Français (67%) n’ont confiance ni en la droite ni en la gauche pour gouverner le pays,

14% des personnes interrogées ont "confiance dans la gauche pour gouverner le pays" et

16% "ont confiance dans la droite".

3% sont sans opinion.

Selon le directeur du Cevipof Pascal Perrineau, la gauche ne profite pas de son statut d’opposition, la confiance étant même plus forte à droite qu’à gauche.

Par ailleurs, plus des trois quarts des Français (78%) considèrent que "les responsables politiques, en général, se préoccupent peu ou pas du tout de ce que pensent les gens", contre 22% qui estiment que les politiques s’en préoccupent "beaucoup ou assez".

Le baromètre souligne un succès de la décentralisation puisque le niveau local échappe à la défiance générale : 69% des personnes interrogées font confiance au conseil municipal, 65% au conseil général et 65% au conseil régional.

En revanche ils sont

55% à ne pas faire confiance à l’Union européenne,

64% à ne pas faire confiance à l’Assemblée nationale,

65% à ne pas faire confiance à l’institution présidentielle, et 68% au gouvernement.

De la même manière, 69% font confiance à leur maire, 62% à leur conseiller général, 59% à leur conseiller régional, et 58% à leur député. 51% ne font pas confiance à leurs députés européens, 58% au Premier ministre actuel, et 64% au président de la République.

Pour le directeur du Cevipof, les Français ont exprimé globalement une confiance dans les mécanismes de la démocratie, mais pas dans ceux qui l’exercent.

Le baromètre souligne par ailleurs un degré important de confiance des Français en eux-mêmes et dans leur capacité de changer la société.

A la question "pour la défense de vos intérêts, en qui avez-vous le plus confiance ?", 70% répondent en premier : eux-mêmes. De la même manière, 78% des personnes interrogées sont d’accord avec l’affirmation : "les gens peuvent changer la société par leurs choix et leurs actions".

Sondage réalisé du 9 au 19 décembre, selon la méthode des quotas, auprès d’un échantillon national de 1.500 personnes représentatif de la population âgée de 18 ans et plus, et inscrites sur les listes électorales, interrogées par téléphone fixe et mobile.

1 Message

  • Pour la première partie de ce message, je n’ai aucune surprise ; par contre la deuxième me surprend ... agréablement car je ne perçois pas là où je suis cet optimisme quant à la confiance en la capacité des individus à modifier notre société. Question : il n’est pas fait mention des associations et de la confiance qu’elles suscitent. Elles sont pourtant très présente dans la vie quotidienne des Français.

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette
<>