COMITE VALMY

Accueil du site > - ANALYSES MARXISTES, documents et apports communistes > Languedoc-Roussillon : Gayssot avec Georges Frêche contre le (...)

Languedoc-Roussillon : Gayssot avec Georges Frêche contre le PCF

jeudi 26 novembre 2009

Communiqué

Samedi 21 novembre 2009, les adhérents du Parti Communiste Français du Languedoc-Rousillon votent. Ils décident à 87,8 % de présenter une liste Front de Gauche élargi, face à la liste UMP menée par Raymond Couderc et à celle dirigée par Georges Frêche.

Mardi 24 novembre, la presse informe que les instances fédérales du Parti Socialiste viennent de décider que Jean-Claude Gayssot serait 5ème sur la liste de G. Frêche ! Les membres du PCF et les électeurs doivent le savoir : la trahison est consommée. Cette désertion s’inscrit dans une orientation précédente qui va de la politique du renoncement aux idéaux communistes, au soutien, aux dernières municipales, à une liste socialiste contre l’avis de la section locale du PCF. Sur le plan de la gestion du pays, cela a été le dépeçage de la SNCF, livrée pour sa partie rentable aux intérêts privés ; l’abandon du péage du viaduc de Millau aux banques ; plus récemment au Conseil Régional, le vote pour des investissements favorisant l’installation sur le port de Sète d’une entreprise israélienne exploitant les agriculteurs palestiniens.

C’est donc sans surprise que nous apprenons dans le même journal, la future prestation de M. Gayssot à Béziers, aux côtés d’un faire-valoir du MEDEF et d’un dirigeant national de la CGT, connu pour ses renoncements dans l’affrontement de classe.

Tout se tient. Chacun sait que les hommes seuls, pratiquant l’abandon des valeurs qui leur ont permis d’avancer, disparaissent assez vite de l’avant-scène. Nous portons ces faits à la connaissance de tous pour que les exploités, et les autres, disposent de toute l’information sur celui qui ambitionne les représenter.

Béziers le 25 novembre 2009

Aimé COUQUET, élu communiste de Béziers, Paul BARBAZANGE, secrétaire de la section de Béziers du PCF

Source : El Diablo

2 Messages de forum

  • Cela faisait des années que je me méfiais de Gayssot (je suis un ancien du PCF en Seine-St-Denis). Le tour est complet : il les accumule (les conneries !).

    Cete lente descente est accablante, il rejoint les Fizbin, Hue, celui de Limoges dont je ne me souviens plus du nom, bref les renégats de droite !

    Jacques Fortin (toujours PCF et syndicaliste) (Malaunay)

    • Languedoc-Roussillon : Gayssot avec Georges Frêche contre le PCF 30 novembre 2009 11:39, par Ivan Lavallée
      Il serait temps que les directions du PCF sachent dire qui fait partie ou non du Parti, on ne peut être à la fois dedans et dehors. Dans le moindre club de foot, celui qui soutient l’équipe adverse est viré. Les Gayssot, Braouezec (qui a appelé à voter Bové à la présidentielle - ce qui montre entre autres- sa clairvoyance politique quand on sait où en est Bové) et autres Hue ou Zarka, produits de 30 ans de dérive des directions du PCF, accentuée par le congrès de Martigues doivent être exclus PUBLIQUEMENT c’est ça qui redonne de la crédibilité, pas les pleurnicheries ou les non-dits. Mais pour ce faire il faut que le PCF ait une ligne politique, ce qui s’esquisse (c’est nouveau et encourageant) mais nécessite encore une dure lutte intérieure. Ivan

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette
<>