COMITE VALMY

Accueil du site > - EURO DICTATURE OCCIDENTALISTE et OTAN : En sortir pour s’en (...) > 60 militaires français dont des snipers arrêtés en Syrie ? Pars Today et (...)

60 militaires français
dont des snipers arrêtés en Syrie ?
Pars Today et Sputnik

jeudi 17 mai 2018, par Comité Valmy


Syrie : des snipers français arrêtés ?

Selon le site russe, Mail.ru, 60 militaires français auraient été arrêtés à un poste de contrôle dans le nord-est syrien. Cité par l’agence de presse iranienne Fars, le site russe affirme que c’est l’armée syrienne qui aurait mis la main sur ce groupe de militaires français au nombre desquels figurent des snipers.

"Il s’agit de 60 snipers de nationalité française qui se trouvaient à bord d’un convoi composé de 20 véhicules Toyota Land Cruiser 200 et qui avaient franchi les frontières syriennes depuis l’Irak voisin. Le convoi se dirigeait vers la province de Hassaké. L’incident daterait du premier mai, affirme le site. Toujours selon cette information, "le convoi se serait dirigé par erreur vers un poste de contrôle de l’armée syrienne".

" Les forces syriennes ont alors procédé à un contrôle des véhicules et ont découvert une importante quantité d’armements placés dans des boîtes ainsi que des dispositifs de localisation thermique et des fusils. Le commandant en chef de ce groupe, un Français, a été soumis à des interrogatoires. Il a avoué avoir eu l’instruction de se rendre à Hassaké avec ses soldats pour "soutenir les FDS (Forces démocratiques syriennes) dans leur guerre contre Daech".

Selon le site, c’est la première fois que l’armée syrienne met la main sur un groupe de soldats français ayant été chargé par l’OTAN d’intervenir illégalement sur le sol syrien. Des informations concordantes avaient fait auparavant état de la présence des forces françaises à Deir ez-Zor où des heurts violents ont déjà eu lieu entre les forces de l’armée syrienne et leurs alliés d’une part et les FDS soutenues par les Américains de l’autre.

Mohamad Abou Adel, président du Conseil militaire de Manbij avait démenti auparavant toute présence française à Manbij, mais n’avait pas écarté un déploiement possible de la France dans cette ville.

17 mai 2018

Sources :


***

Note Valmy : Si cette information est authentique, cela confirmera que nous sommes bien toujours dans la logique affirmée et illustrée allègrement par Laurent Fabius, en son temps.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette