COMITE VALMY

Accueil du site > - L’ENNEMI COMMUN DES PEUPLES : l’impérialisme étasunien > Le loup révèle ses véritables intentions ou le retour de la grosse artillerie (...)

L’ennemi commun des peuples

Le loup révèle ses véritables intentions
ou le retour de la grosse artillerie
Strategika 51

samedi 10 février 2018, par Comité Valmy


Le loup révèle ses véritables intentions
ou le retour de la grosse artillerie

Il semble clair désormais que la révision de la posture nucléaire US vise prioritairement les Russes en Syrie et les Chinois en Afghanistan.

Le ciblage des forces de la défense nationale syrienne, des milices auxilliaires des forces armées syriennes par l’aviation US à Idlib et les bombardements US près de la base militaire chinoise de Khurram en Afghanistan sont autant de signes démontrant que les États-Unis ne comptent pas se laisser distancer par les « puissances révisionnistes » et que Washington n’hésitera point à utiliser ses armes nucléaires sur des théâtres d’opération secondaires.

A Idlib, des forces pro-gouvernementales syriennes progressant vers des positions fortifiées d’Al-Qaïda en Syrie ont subi à six reprises consécutives en deux jours des bombardements aériens US ayant décollé de la Turquie sous les cris de joie des rebelles.

En Afghanistan, les forces US ont officiellement ciblé ce qu’ils ont désigné comme des Talibans près des frontières avec la Chine et le Tadjikistan mais en réalité c’était un avertissement aux forces chinoises opérant avec des forces Afghanes à Khurram où la Chine est en train de construire sa deuxième base militaire en dehors de ses frontières après celle de Djibouti dans la corne de l’Afrique.

Ce durcissement rappelant la doctrine israélienne (cette dernière ne reconnait aucune forme d’escalade pour l’usage de l’arme atomique) est porteur de tous les dangers.

Jamais depuis Hiroshima, le monde n’est aussi près d’une guerre thermonucléaire globale.

8 février 2018


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette
<>