COMITE VALMY

Accueil du site > - L’ENNEMI COMMUN DES PEUPLES : l’impérialisme étasunien > Protestation de la République bolivarienne du Venezuela qui rejette les (...)

Communiqué officiel

Protestation de la République bolivarienne du Venezuela qui rejette les sanctions des USA contre Nicolas Maduro

samedi 5 août 2017, par Comité Valmy


Communiqué Officiel du Ministère du Pouvoir
Populaire pour les Relations Extérieures
de la République bolivarienne du Venezuela

La République bolivarienne du Venezuela rejette et proteste contre la décision du gouvernement des États-Unis d’Amérique d’imposer des sanctions contre le Chef de l’Etat vénézuélien, Nicolás Maduro Moros, qui impliquent une grave violation du droit international et qui portent atteinte à ses Droits de l’homme, tout en constituant un acte inamical contre le Venezuela. Le Venezuela rejet également les déclarations insolentes et immodérées du conseiller à la Sécurité Nationale de la Maison-Blanche, H.R. McMaster.

Ces sanctions constituent des représailles contre le président Nicolás Maduro pour avoir convoqué le processus électoral de plus grande magnitude des derniers temps au Venezuela, pour approfondir la démocratie et la souveraineté à travers la mise en place du pouvoir constituant originaire, pour être un défenseur de la dignité de l’Amérique latine et des Caraïbes, et pour s’opposer catégoriquement à la suprématie blanche de la présidence étasunienne et à son racisme qui revendique le Klu Klux Klan.

Le peuple vénézuélien a donné une leçon historique d’héroïsme, de détermination et de courage, en vainquant le siège, les menaces et la violence déchaînée par la droite vénézuélienne avec un soutien étranger pour empêcher l’exercice du droit de vote qui a élu les Constituants, qui mèneront la vie nationale par un grand dialogue et l’entente constitutionnelle pour la paix et l’indépendance nationale. Nous avons écrit une nouvelle page de gloire dans notre histoire de liberté et d’autodétermination.

La sanction imposée par le Département du Trésor des États-Unis contre le Chef de l’Etat et de Gouvernement vénézuélien constitue une méconnaissance ignominieuse de la légalité internationale et prétend saper la souveraineté de la République bolivarienne du Venezuela, aujourd’hui assiégée par des pratiques interventionnistes et de déstabilisation de sa gouvernance à travers la promotion de graves actes de violence et d’extrémisme à des fins politiques.

La République bolivarienne du Venezuela, tout en exprimant sa gratitude aux pays qui ont transmis leur soutien et leur reconnaissance du processus électoral constituant, rejette catégoriquement les tentatives de quelques gouvernements de ne pas reconnaitre ses résultats et de se joindre aux sanctions impérialistes, défiant la volonté souveraine du peuple vénézuélien et en répondant docilement à des ordres étrangers.

La République bolivarienne du Venezuela exige le respect de la patrie de Bolívar et Chávez, tout en réaffirmant son engagement indéfectible et inébranlable pour la défense des plus hautes valeurs patriotiques afin de préserver la paix, l’avenir et la souveraineté du Venezuela.

Caracas, le 31 juillet 2017


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette