COMITE VALMY

Accueil du site > - L’UNION de la RESISTANCE, le CNR, son programme, NOS REFERENCES. > ORIENTATION STRATEGIQUE Résistance républicaine, patriotique et sociale - (...) > La dimension internationale de la journée de lutte du 7 Septembre - (...)

Au fil des jours et des lectures n°69 - 19 Juillet 2010

La dimension internationale de la journée de lutte du 7 Septembre - Comaguer

Il faut se féliciter de l’appel de la Fédération Syndicale Mondiale à une journée internationale d’action le 7 septembre

lundi 19 juillet 2010, par Comité Valmy


Les organisations syndicales françaises appellent à une grande journée de grève le 7 Septembre contre la réforme des régimes de retraite.

Cet appel sur une question qui concerne l’ensemble de la population travailleuse : ceux qui devraient travailler encore plus longtemps pour des retraites plus faibles assises sur des salaires toujours rognés, comme ceux qui attendraient dans le chômage et la précarité qu’une place leur soit enfin faite sur le marché du travail , est indispensable et doit être massivement suivi.

Mais cette question n’est que le terrain choisi par la classe dirigeante nationale pour faire payer par les travailleurs de France la crise économique mondiale du capitalisme et pour maintenir les profits des capitalistes nationaux au niveau très élevé où ils se sont établis en rognant toujours plus, gouvernement après gouvernement , la part du travail dans le revenu national.

Dans chaque pays que ce soit en Grèce en Roumanie comme en Allemagne ou en Grande-Bretagne les partis au service du Capital, qu’ils soient conservateurs ou sociaux-démocrates, choisissent simplement la forme nationale des mêmes attaques violentes contre le monde du travail.

Si elle prend nécessairement des formes nationales, la riposte doit en même temps s’inscrire dans un cadre international.

C’est pourquoi il faut se féliciter de l’appel de la Fédération Syndicale Mondiale à une journée internationale d’action syndicale le 7 SEPTEMBRE (voir ci-dessous), le jour même où les confédérations syndicales françaises, dont aucune n’est adhérente à la FSM, appellent à la grève.

Il faut d’autant plus s’en féliciter que les revendications globales de sortie de crise mises en avant part la FSM sont celles qui doivent constituer impérativement la toile de fond de toutes les revendications nationales face aux agences du Capital : FMI, OCDE, UNION EUROPEENNE… et aux partis du Capital.


7 Septembre 2010 : Journée Internationale d’Action

La Fédération Syndicale Mondiale – FSM- appelle le mouvement syndical et les organisations progressistes du monde à agir pour participer en se joignant à nous le 7 Septembre 2010 pour participer à cette journée d’action.

En 2009-2010, nous vivons une période de crise globale du système capitaliste. Cette crise est profonde et embrasse toutes les sphères du système, l’économie, les politiques, la culture, l’environnement et même les relations personnelles du peuple. Le Fonds Monétaire International (FMI) attaque les pays avec la dette et impose avec les gouvernements de ces pays des politiques profondément contre le monde du travail.

L’espoir pour les travailleurs réside dans les luttes, sur l’engagement des jeunes, des femmes et des immigrants, du peuple de ces pays e dans ces combats. En Europe, en Asie, en Amérique Latine les peuples marchent dans les luttes et font des revendications.

Aujourd’hui, chaque groupe comprend que la crise concerne chacun. La crise est partout. Aussi la coordination devrait-elle s’organiser. Coordination, coopération- internationalisme et solidarité. Pas tout seul mais tous ensemble, dans tous les pays, tous les travailleurs, tous les chômeurs. Tous ensemble pour combattre avec des revendications modernes qui répondent aux besoins élémentaires.

Nous demandons pour sortir de la crise  :

• Les travailleurs ne doivent pas payer la crise. Les trésors cachés doivent être interdits.

• Arrêt des dépenses pour les équipements militaires et cet argent doit profiter aux chômeurs et aux plus modestes

• Action maintenant pour annuler la dette des pays du Tiers Monde • Gratuité de la santé publique, de l’éducation ; de la nourriture et de l’eau pour tous.

• Investissement public pour la création d’emplois. Satisfaction des besoins élémentaires des travailleurs.

Par des petites et des grandes luttes, la classe ouvrière internationale comprendra que l’avenir de l’humanité ne peut se prouver que par l’abolition de l’exploitation de l’homme par l’homme. Parce que le capitalisme ne peut s’amender !!!

Rejoignons les forces et les voix dans les mobilisations de la Journée d’Action , 7 Septembre 2010 Syndicat et organisations sociales dans leur pays respectif, leur région et les lieux de travail ajoutez vos revendications à l’appel de la FSM. Tenez des activités sur le lieu de travail et dans les branches professionnelles.

Le 7 Septembre chaque syndicat peut choisir la voie de son action

7 Septembre Journée Internationale d’Action

Tous les travailleurs unis  !

LE SECRETARIAT 14 Juillet 2010

1 Message

  • D’accord pour une journée internationale bien sûr. mais je pense qu’il faut l’élargir, cette journée, à toute la société.

    Retraités, chômeurs, smicards... Tout le monde est concerné par la situation actuelle !

    TOUS LES REPUBLICAINS DANS LA RUE LE 7 SEPTEMBRE !

    Y compris ceux ( et ça fait du monde :o)) qui déplorent la faiblesse du taux de syndicalisation tant en France qu’en Europe... Encore faudrait-il que les " centrales" s’interrogent sur leurs stratégies . Mais ça, c’est un autre problème.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette
<>