COMITE VALMY

Accueil du site > - ANALYSES et DOCUMENTS GAULLISTES, patriotes et républicains > Sans la France libre, les risques de guerre explosent - Jean Yves (...)

Sans la France libre, les risques de guerre explosent - Jean Yves Crevel

lundi 19 juillet 2010, par Comité Valmy


L’alignement de la France sur la diplomatie U.S. met en péril les fragiles équilibres internationaux. Le rôle historique de la France a toujours été de s’évertuer à régler DIPLOMATIQUEMENT les conflits. La prise de contrôle des institutions françaises* par les pires atlantistes a conduit notre nation historiquement pacifique et libératrice à suivre honteusement les mercenaires américains.

Le Rafale au service des conflits U.S.

Elle place ainsi les militaires français dans l’obligation de s’assurer de la légalité des ordres qu’ils reçoivent d’un pouvoir illégitime - voire illégal si le Droit était respecté* - d’un pouvoir ennemi de son peuple dont il piétine les intérêts et les choix démocratiques, d’un pouvoir usurpé et dangereux pour la paix du monde.

Ni les Français, ni la France ne sont les ennemis des iraniens et de l’Iran. Aucune assemblée n’a voté pour déclarer cette guerre. Pourtant, les avions Rafale et leurs équipages sont embarqués sur l’armada israëlo-américaine qui à traversé la mer Rouge pour se mettre en position d’attaque au sud du détroit d’Ormuz. La diplomatie kouchnerienne a été la plus résolue pour l’adoption de sanctions va t-en guerre pour asphyxier l’économie iranienne, à tel point que le PDG de Total a osé se faire le défenseur des iraniens privés d’essence par cet embargo !

John McCain lui-même doute publiquement que l’avancement des recherches nucléaires des iraniens soit la vraie raison de l’escalade actuelle... En réalité, tout le monde sait que ce conflit ne servirait à ceux qui le déclencheraient qu’à faire diversion, pour ne pas avoir à répondre de la faillite vers laquelle ils ont conduit leurs pays. Dans ces circonstances tragiques, espérons que nos militaires sauront apprécier justement ce que signifie leur devoir légal de désobéissance.**

Bruit de bottes

- Côté américain :

Sondage : La plupart des Américains soutiendraient l’attaque israélienne sur l’Iran

Plus de la moitié des Américains soutiennent les mesures militaires prises par Israël contre l’Iran, selon un sondage publié mercredi.

(sondage réalisé par TIPP, l’unité de vote de TechnoMetrica Market Intelligence)

Selon ce sondage, 43 pour cent des démocrates américains approuvent une action militaire d’Israël contre l’Iran pour empêcher celle-ci de fabriquer des armes nucléaires, tandis que 40 pour cent désapprouvent. A la même question, les Républicains sont 74 pour cent à approuver contre 17 pour cent à refuser. Parmi les indépendants, 56 pour cent approuvent une action militaire alors que 30 pour cent désapprouvent.

Dans l’ensemble, 56 pour cent des Américains approuvent une attaque militaire, tandis que 30 pour cent désapprouvent, selon le sondage. Par ailleurs, le site NewsMax rapporté jeudi qu’un autre sondage - Pew Research - a montré des résultats similaires, avec 66 pour cent des Américains préférant un conflit, tandis que 24 pour cent s’y opposant. Selon le sondage Pew Research, qui comprend 22 états le mois dernier, une majorité dans 16 des États préféré une frappe militaire à tolérer un Iran nucléaire.

La semaine dernière, le Washington Post a rapporté que le sénateur américain John McCain a déclaré qu’il ne croyait pas qu’Israël envisage une action militaire contre l’Iran à cause de son programme nucléaire controversé.

« Je ne crois pas que nous sommes sur le point de faire ce genre de décision, ni le gouvernement israélien, au stade où en est maintenant l’Iran si le développement de leurs armes nucléaires est vraiment le sujet », a déclaré McCain aux journalistes après des entretiens avec le chef israëlien des Forces de défense d’état-major Gabi Ashkenazi et ministre de la Défense Ehud Barak.

Source : Haaretz

- Côté iranien :

Parer à toute éventualité

Le leader de la révolution islamique l’ayatollah Seyyed Ali Khamenei a appelé les autorités à se préparer à « toutes les éventualités" et dit que, comme par le passé, l’Iran sortira vainqueur de la confrontation avec des adversaires.

Lors d’une réunion avec les commandants et le personnel de la Révolution islamique du corps des gardiens (CGR) le mercredi, il a déclaré : « Toutes les autorités doivent être conscients et engagés envers leurs fonctions comme c’était le cas pendant les 31 dernières années (depuis la Révolution islamique de 1979) ... Soyez prêt à toute éventualité.

« Sans aucun doute et comme cela a été dans le passé, le grand peuple iranien et la République islamique en sortira victorieux de toute la confrontation avec les ennemis »

Attirant l’attention sur les nouvelles sanctions imposées par l’ONU, États-Unis, l’Union européenne, les menaces militaires par Israël et les Etats-Unis, l’ayatollah Khamenei a déclaré : « Ils parlent de manière à nous faire croire qu’il y a une menace très sérieuse derrière toutes ces menaces. Que ces menaces sont réelles ou fictives, nous devons être prêts pour toutes les conditions et tous pour défendre la grande nation iranienne. »

Il s’est référé aux remarques faites par les autorités américaines au sujet de leurs tentatives incessantes de changer le comportement de l’Iran et a déclaré : « Le vrai sens de ces mots, c’est qu’ils cherchent à changer le cours de la République islamique. »

« Ce qui a réellement tenu la République islamique sur la bonne voie, c’est l’amour du peuple pour l’islam et pour le pays... Cela a transformé le pays en un bastion ... Mais si nous changeons de cap et si nous arrêtons de soutenir l’islam, les agresseurs et les tyrans prendront pied en Iran », a noté le chef.

Il a souligné les progrès et le développement dans le pays et a déclaré : « Selon des estimations internationales, les progrès scientifiques de l’Iran est au-delà de la moyenne mondiale. Nous sommes encore loin d’atteindre l’apogée de l’essor scientifique, mais nous ne devons pas négliger les honneurs de ces progrès rapides. »

L’ayatollah Khamenei a fait référence à l’agitation après les élections présidentielles contestée de l’an dernier et a déclaré : « Nos jeunes et les gens ont acquis beaucoup d’expérience politique en raison des nombreux incidents et des complots dans le pays. Maintenant, ils comprennent très bien les questions et même si ils choisissent d’abord de suivre une voie douteuse, ils changent rapidement de cap quand ils découvrent la vérité. Cela est évident dans les incidents de l’an dernier ».

L’Iran a accusé les États occidentaux hostiles - notamment les États-Unis, la Grande-Bretagne et la France - et à leurs médias d’être l’instigateur et le soutien à la violence post-électorale à Téhéran et dans d’autres villes qui ont entraîné la mort d’au moins 30 personnes.

Source : Iran Daily


Post-scriptum :

* Sachant aujourd’hui que les élections de 2007 devraient être annulées pour cause de financement illégal, il faut bien parler de prise de contrôle et non d’élections.

** Code de la Défense, Article D.4122-3, troisième alinéa :

(En tant que subordonné, le militaire) ne doit pas exécuter un ordre prescrivant d’accomplir un acte manifestement illégal ou contraire aux règles du droit international applicable dans les conflits armés et aux conventions internationales en vigueur.

----------------------------------

Source : decapactu

3 Messages de forum

  • Sans la France libre, les risques de guerre explosent - Jean Yves Crevel

    17 juillet 2010 20:10, par Gaucherand Claude

    Bien que d’accord sur le fond, il me semble bon de dire que, si l’on est en droit de considérer le pouvoir en place comme illégitime - notion somme toute subjective que la légitimité - il n’appartient pas au citoyen de base de le déclarer illégal ; dans notre démocratie , il y a pour juger de la légalité, des instances reconnues comme responsables et ayant autorité pour ce faire. Jusqu’à plus ample informé, le pouvoir en place dans notre pays est légal.

    Par ailleurs il n’y a pour le moment aucun acte de guerre contre l’Iran. Il s’agit plus de gesticulation que d’agression.Toutefois il est bon de rappeler qu’un ordre pour être exécutable doit être conforme aux lois et aux règlement d’une part ...et aux règles du droit international d’autre part, sous peine de se voir un jour mis en accusation pour ...crimes contre l’humanité par exemple. La guerre préventive est de fait contraire à la charte des Nations Unies.

    On ne peut avec l’auteur que déplorer que la France trahisse sa tradition diplomatique pour coller aux basques des va-t-en guerre de Washington.

    • Tout à fait d’accord avec Jean-Yves Crevel. Les Iraniens et les Afghans ne sont point nos ennemis, et cette guerre est sans fondement juridique.

      Les dirigeants de notre pays mènent volontairement une politique d’abaissement et d’asservissement de la France, contraire à son intérêt et à son honneur.

      Depuis la forfaiture que fut la ratification du traité de Lisbonne contre la volonté du Peuple Souverain, le Parlement, le Gouvernement et le Président ont perdu toute légitimité, et ne sont plus que des pouvoirs de fait. Nous devons les traiter pour ce qu’ils sont : des valets d’un impérialisme étranger.

      Ils n’ont même pas l’excuse qu’avaient les dirigeants de Vichy d’être menacés par une armée d’occupation, et nous n’avons pas non plus cette excuse pour accepter que nos soldats soient forcés d’agresser les Afghans.

      Boutons ces traîtres hors de la douce France et reconstruisons la République !

  • Je trouve absolument contre ledroit international d’intervenir dans quelque pays que ce soit pour mettre en cause le s elections, le régime, les traditions, la religion officielle . Je suis contre l’absolutisme des nations occidentales qui tentent de résoudre leur problèmes dus à leur orientation capitaliste (appelée libérale), qui ont mis leurs peuples à genous de vouloir mobiliser les conscience de ces derniers contre un soi-disant ennemi, histoire de détourner les colères légitimes et... noyer le poisson. Chaque peuple de laterre est responsable de son présent et de son devenir et s’il ya des sérivesz c’est à lui et lui seul de se libérer. E.PESSEL

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette
<>