COMITE VALMY

Accueil du site > - EURO DICTATURE OCCIDENTALISTE et OTAN : En sortir pour s’en (...) > L’avenir radieux - Nicos Catsaros, Athènes, Mai 2010

L’avenir radieux - Nicos Catsaros, Athènes, Mai 2010

jeudi 15 juillet 2010, par Comité Valmy


Peuples d’Europe, soulevons-nous !


A l’époque de l’adoption du traité de Maastricht, la plupart des Partis politiques Grecs de la Droite jusqu’à y compris une certaine Gauche, criaient victoire et prévoyaient un avenir radieux pour l’Union Européenne (UE). Ils récidivaient avec Nice, Bologne, Lisbonne et la « Constitution » Européenne, se déclarant convaincus que l’UE allait évoluer vers une apothéose de démocratie et de bien-être pour ses Peuples. Pour ce qui concerne l’union monétaire, la « zone euro » serait une oasis feutrée et ses Membres seraient éternellement à l’abri des crises économiques. Marx, Engels et leurs théories tordues et vieillottes pourraient passer définitivement aux oubliettes ; désormais, tout irait pour le mieux dans le meilleur des mondes. Soit. Voici ce que l’on constate quelque temps après :- Le « miracle » Irlandais a été démythifié. Le Scandinave aussi d’ailleurs…

- La Grèce est au bord de la faillite

- Le Portugal suit la route Grecque ; il est déjà « dégradé » par la Standard & Poors

- L’Espagne compte 20% de chômeurs ; elle est aussi « dégradée » par la Standard & Poors

- Le chômage est en hausse partout

- Tous les Gouvernements de l’UE mettent en place (de concert, Libéraux et Socialistes confondus…) des mesures comprenant augmentation substantielle de l’âge de départ à la retraite, gel ou diminution nette des salaires et des retraites, diminution des dépenses publiques (spécialement celles relatives à l’Education et à la Santé), « libéralisation » des licenciements, dégradation des relations de travail, privatisations, baisse des impôts sur les profits, hausse des impôts indirects.

- Le « mécanisme de sauvetage » ou « mécanisme de soutien », c.à.d. la « troïka » composée de la Commission Européenne (CE), de la Banque Centrale Européenne (BCE) et du Fonds Monétaire International (FMI), est déjà installé et actif en Hongrie, en Lettonie et en Roumanie (tous trois Pays de l’UE) avec des résultats bien palpables qui se résument ainsi :

Pour lire la suite, cliquer ici :


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette
<>