COMITE VALMY

Accueil du site > - ANALYSES MARXISTES, documents et apports communistes > Colloque du Comité Valmy du samedi 10 octobre à Paris : thème et (...)

Colloque du Comité Valmy du samedi 10 octobre à Paris : thème et participants

mardi 6 octobre 2009, par Comité Valmy


Colloque de l’Arc Républicain de Progrès le 10 octobre 2009 à Paris, Thème et participants

de 10h00 à 12h30 et de 14h à 18heures

Salle de l’AGECA, 177, rue de Charonne à Paris 11ème (M° Alexandre Dumas)

Pour ouvrir une perspective politique moderne, ne serait-il pas pertinent de s’inspirer de l’exemple du rassemblement de la Résistance et de réactualiser le Programme du CNR ?

Ce colloque abordera notamment la question de la modernité de la France républicaine, de la nation, dont l’existence est méthodiquement mise en cause par la bourgeoisie financière mondialisée et tend, de nos jours à se confondre avec le peuple « qui devient lui même la nation." Cette réflexion se fera en opposition aux thèses des inconditionnels du dogme de l’Europe supranationale incontournable, qui estiment à travers leurs illusions, qu’elle permettrait d’ouvrir un chemin lumineux vers des lendemains qui chantent.

Les thèmes principaux se situeront donc autour de la République et du patriotisme lié à la solidarité internationale de combat des peuples et des nations pour la Liberté et leurs souverainetés. Il sera question de la démocratie, de la citoyenneté, de la souveraineté populaire, de l’indépendance nationale et de la liberté ainsi que du progrès social - que ces conquêtes populaires aujourd’hui bradées - conditionnent. Il sera aussi question de la lutte contre tous les impérialismes, contre leur nouvel ordre mondial dont la dictature progresse, de la paix mondiale menacée elle aussi par l’Union Européenne vassalisée entraînée par ses suzerains, les dirigeants états-uniens.

Nous aborderons enfin une question que beaucoup entendent ignorer : quelle alliance populaire construire qui soit capable d’ouvrir une perspective crédible, conforme aux réalités, économiques, sociales et politiques actuelles ? Face au pouvoir sarkosyste et à la convergence européiste des UMPS, Bayrou, Cohn Bendit, que faire ? Rassembler à droite ou « à gauche » en ignorant la nation, ainsi que cela nous est proposé ?

Ou bien, en s’inspirant de la Résistance et autour du programme actualisé du CNR, bâtir l’union du peuple de France pour la République, la souveraineté populaire, l’indépendance nationale, le progrès social, les libertés démocratiques ?

Organisateurs : ARP ( Comité Valmy, Pôle de Renaissance Communiste en France, Résistance et Renouveau Gaulliste, Rassemblement des Citoyens pour la République, Collectif des Gaullistes de Gauche. )

Participeront : Gilles Bachelier ( Gaulliste de Gauche ) Claude Beaulieu (C.Valmy) André Bellon (C. Valmy, ancien Député et président de la commission des Affaires étrangères)Geneviève Blache (Renouveau Gaulliste) François Bunner (R.C.R) Alain Corvez (R. Gaulliste) Alexandre Dorna (Universitaire, C. Valmy) Georges Gastaud (PRCF) Claude Gaucherand (Républicain) Maxime Grémetz (Député communiste) Denis Griesmar (Gaulliste CV) J.Groleau (républicain) Léon Landini (Ancien résistant, président du PRCF) Jean Lévy (syndicaliste CGT) Pierre Lévy ( BRN) Roger Sylvain, militant syndical métallurgiste ; …

5 Messages de forum

  • C’est la défense du travail, au sens large (ouvriers, cadres, agriculteurs...) qui doit être prioritaire. C’est ce qui justifie la référence à l’Etat et à la nation. Car, le monde du travail doit utiliser toutesles armes à sa disposition.
  • ne pouvant pas assister malheureusement à ce colloque (j’ai des engaements pour la date retenue)je voudrai souligner qu’il faut dire clairement ce qui doit étre le socle inebranlable de notre engagement à savoir ,que la souveraineté Nationale ne se negocie pas pour nous et que nous ne trangiserons pas avec la souveraineté du peuple telle que la définit la grande revolution Française qui a été un phare pour les patriotes du monde entier.Il faut redire qu’il n’y a pas de "Peuple européen"et donc l’Europe supranationale qu’on veut nous imposer est une trahison qu’il faut denoncer sans relache .il faut rassembler les patriotes car c’est l’avenir de la NATION qui est en cause. Pour vaincre les enemis de la Patrie il nous faut de l’audace et un engagement sans faille pour la defense de la PATRIE. vive LA REPIBLIQUE VIVE LA FRANCE
    • Bien evidement, les abandons de souveraineté mis en oeuvre par les politiciens que nous savons, constituent une haute trahison. Agissant ainsi ils violent les fondements de notre République : la souveraineté appartient au peuple et non pas à ces usurpateurs. En bradant notre souveraineté ils défont la France. Ils devraient et devront relever de la haute cour de Justice.
      • Tu as tout à fait raison, Michel . Comme il a été fait pour la poste pourquoi ne ferions-nous pas une pétition pour sortir de l’Europe ultra-libérale ? J’ai appris que "notre" président va avoir son site !! Attention alors au bourrage de crâne . Il nous faut agir vite et bien .
  • Christian Saint Etienne publie " LA FIN DE L’EURO " en avril 2009. Christian Saint Etienne écrit que l’euro va exploser parce que la zone euro n’est pas une zone monétaire optimale. L’Union Européenne va mourir parce que les 27 pays ont des intérêts économiques complètement opposés.

    Deux mois plus tard, comme pour lui donner raison, l’Allemagne signe l’arrêt de mort de l’Union Européenne ! En juin 2009, l’Allemagne inscrit dans la constitution allemande l’interdiction des déficits budgétaires !

    Fin septembre 2009, la France fait le contraire de l’Allemagne : fin septembre 2009, la France annonce que ses déficits budgétaires vont littéralement EXPLOSER dans les cinq années qui viennent !

    Adieu, l’Union Européenne.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette
<>