COMITE VALMY

Accueil du site > COMITE VALMY ANALYSES ET PROPOSITIONS - > LA BLAGUE DU JOUR Syrie : des "intellectuels" signent un appel pour (...)

LA BLAGUE DU JOUR
Syrie : des "intellectuels" signent un appel pour "arrêter le carnage"
Par Allain Jules

dimanche 21 juillet 2013, par Comité Valmy

Le Comité Valmy publie la saine réaction de notre ami Allain Jules à l’appel d’intellectuels syriens collabos publié par L’EXPRESS.
Nous ne pensons pas que cette initiative rassemblera un grand nombre de patriotes syriens même parmi les plus critiques d’entre eux envers le gouvernement de la Syrie souveraine. Celui-ci est manifestement en phase avec une très large majorité du peuple avec lequel il lutte contre une agression extérieure du bloc occidentaliste, allié à la barbarie takfiriste. Rappelons que d’après la CIA elle-même, plus de 75% du peuple syrien soutient le gouvernement de Bachar Al Assad.
Celui-ci apparaît de plus en plus aux yeux des peuples du monde comme l’un des principaux combattants anti-impérialistes de notre temps.
De plus, son gouvernement a engagé la Syrie dans un processus de réforme démocratique tout en conduisant la résistance patriotique pour une Syrie laïque et refusant le communautarisme.

Cet appel ne sera probablement pas pris au sérieux autrement que de façon marginale.
Il n’est pas crédible et ne correspond pas à l’expérience et à la prise de conscience des Syriens. Prétendre que le régime « porte l’entière responsabilité de la situation tragique dans laquelle se trouve le pays » et ignorer la volonté affirmée des dirigeants états-uniens de remodeler le Moyen Orient et les interventions extérieures diverses (comme l’appel au meurtre du président syrien par le sioniste Fabius), revient à apporter leur soutien aux bandes terroristes et à ceux qui les financent. Ce texte pourrait très bien être inspiré par quelque officine étrangère en liaison plus ou moins directe avec le Quai d’Orsay.


En réalité, l’heure est au dialogue patriotique et à la réconciliation seuls capables d’ouvrir la voie à la fin de la crise syrienne, à l’opposé donc de ce jusqu’auboutisme d’intellectuels manipulés et coupés de leur peuple.


Fleurus


***

LA BLAGUE DU JOUR. Syrie : des "intellectuels" signent un appel pour "arrêter le carnage"

Par Allain Jules


Une belle daube d’un lecteur de l’Express.fr, mis en ligne et envoyé sur Google actualités, pour toujours comploter contre la Syrie. In extenso, voici le texte en question :

Un appel des intellectuels syriens "pour arrêter le carnage"

Une centaine d’intellectuels syriens, parmi lesquels certains des plus connus dans le monde arabe, lancent un appel pour mettre fin à la guerre qui a fait plus de 100.000 morts en Syrie. Ils demandent le départ de Bachar al-Assad et la dévolution du pouvoir sous l’égide de l’ONU à un gouvernement de transition.

Fidèles aux sacrifices du peuple syrien, à sa longue épreuve, à son courage exemplaire dans la lutte contre la tyrannie et l’arbitraire, attentifs aux changements en cours sur les plans local, régional et international dont les conséquences seront déterminantes dans les semaines et les mois à venir, se référant au Pacte national signé au Caire le 3 juillet 2012 par toutes les forces de l’opposition, les signataires, écrivains, artistes, travailleurs dans les différents secteurs culturels, affirment :

1. Leur totale adhésion aux principes de la révolution populaire déclenchée en mars 2011 et que résument les mots d’ordre de liberté, dignité, justice sociale et unité nationale.

2. Leur soutien aux forces vives de la révolution qui militent pour l’instauration d’un régime démocratique pluraliste, garant de l’indépendance, de la sécurité et de l’intégrité territoriale du pays, ainsi que des libertés individuelles et collectives et de l’égalité entre tous les citoyens sans aucune forme de discrimination.

3. Leur attachement à l’autonomie de décision du peuple syrien et leur refus de toute politique qui engage la Syrie dans les conflits stratégiques et confessionnels entre les puissances régionales.

4. Leur conviction que le régime despotique et corrompu qui sévit en Syrie depuis plus de quarante ans porte l’entière responsabilité de la situation tragique dans laquelle se trouve le pays, et que le salut de la Syrie réside dans le renversement de ce régime.

5. Leur aspiration à une solution pacifique permettant d’arrêter le carnage et de préserver l’unité nationale et l’intégrité territoriale, ce qui implique le départ de Bachar al-Assad et des piliers de son régime, et la dévolution du pouvoir sous l’égide de l’ONU à un gouvernement de transition chargé de réunir les conditions nécessaires à l’élection d’une assemblée constituante dont la mission serait l’adoption d’une constitution démocratique et la supervision d’élections législatives libres et loyales.

Mon commentaire a très vite été viré. Le voici :

Allain Jules a commenté l’article

Un appel des intellectuels syriens "pour arrêter le carnage"

« Quel dommage ! On a cru à une volonté de vraiment stopper le bain de sang. Mais, quand on tombe sur le piont 4, on révise très vite sa position.
On comprend tout de suite que nous avons affaire à une clownerie supplémentaire de personnes incapables de penser leur pays à travers leur propre prisme : "4. Leur conviction que le régime despotique et corrompu qui sévit en Syrie depuis plus de quarante ans porte l’entière responsabilité de la situation tragique dans laquelle se trouve le pays, et que le salut de la Syrie réside dans le renversement de ce régime.

Belle voltige mensongère qui, comme toutes les autres, apportent volontairement un soutien actif aux égorgeurs qui sévissent en Syrie. Pire, venus du monde entier. S’il y avait évocation, juste un mot, pas une ligne entière condamnant les agissements du Front al-Nosra et autres groupes, comme l’Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL), tous affiliés à al-Qaïda, cet appel serait crédible… Rien de nouveau sous le soleil, la même daube en somme…. Pour finir, probablement ce commentaire sera ’trappé’ comme les autres, je ne savais pas qu’un intellectuel c’était un agrégat d’incompétents… »

Les rois du pluralisme, défenseurs semble-t-il de la liberté d’expression, fâchés qu’un tel commentaire apparaisse en ligne l’ont vite supprimé comme je le pensais d’ailleurs…Quand des gens ne sont pas capables de condamner le terrorisme, quel crédit peut-on donner à leur action ? Ils sont vraiment nombreux les amis des terroristes…

http://allainjules.com/2013/07/20/la-blague-du-jour-syrie-des-intellectuels-signent-un-appel-pour-arreter-le-carnage/


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette
<>