COMITE VALMY

Accueil du site > COMITE VALMY ANALYSES ET PROPOSITIONS - > « canempechepasnicolas » est en mesure de vous dévoiler un nouveau scandale : (...)

« canempechepasnicolas » est en mesure de vous dévoiler un nouveau scandale :
un « mur des cons » serait installé à l’Elysée !
par Jean LEVY

lundi 29 avril 2013, par Comité Valmy


Plus fort que Médiapart, les journalistes de notre blog sont en mesure de vous révéler que François Hollande s’est fait installé dans son bureau particulier, un tableau où figurent les résultats de la dernière élection présidentielle (chiffres officiels émanant du Ministère de l’Intérieur).

Nous nous sommes procurés ce document, qui parait aujourd’hui surréaliste.

Nous le publions ci-dessous :

En raison des arrondis à la deuxième décimale, la somme des pourcentages exprimés peut ne pas être égale à 100,00 %.

Résultats sous réserve de leur proclamation par le Conseil constitutionnel

Vous avez bien lu :

Ainsi 18 millions de Français, plus 438 autres

ont voté pour François Hollande, et les documents d’époque nous expliquent les raisons mystérieuses de ce choix : ces électeurs croyaient – cela parait aujourd’hui incroyable – au slogan présidentiel :

« Le changement, c’est maintenant ! ».

François Hollande en fut le premier étonné.

On lui prête cette phrase « Ah ! Les cons ! », bien que celle-ci fut prononcée par Edouard Daladier, le 29 septembre 1938, à son retour de la conférence de Munich, face à l’acclamation des Parisiens, alors qu’il venait de vendre la Tchécoslovaquie à Hitler et que la population croyait ainsi la Paix assurée pour longtemps.

Mais François Hollande ne s’est pas contenté de cette vigoureuse interjection. Il s’est fait installer, face à son bureau, un tableau comportant les résultats de l’élection présidentielle, accompagnés d’une vaste photo représentant la foule réunie au Bourget et acclamant le candidat Hollande s’écriant :

Mais avant d’évoquer mon projet, je vais vous confier une chose. Dans cette bataille qui s’engage, je vais vous dire qui est mon adversaire, mon véritable adversaire. Il n’a pas de nom, pas de visage, pas de parti, il ne présentera jamais sa candidature, il ne sera donc pas élu, et pourtant il gouverne.

Cet adversaire, c’est le monde de la finance.*

Sous nos yeux, en vingt ans, la finance a pris le contrôle de l’économie, de la société et même de nos vies. Désormais, il est possible en une fraction de seconde de déplacer des sommes d’argent vertigineuses, de menacer des Etats.

François Hollande, acclamé par des milliers de militants PS, au Bourget, à l’issue de son discours.

Et le Président d’ajouter en lettres d’or, cette légende visant ses supporters d’hier :

LE MUR DES CONS

Ceux-ci sont en passe de porter plainte pour escroquerie, faux et usage de faux à l’encontre du Président de la République…

***

*« Mon adversaire, c’est le monde de la finance… »


Trahison ?! François Hollande prépare la fin du... par


<>