COMITE VALMY

Accueil du site > - ANALYSES et DOCUMENTS GAULLISTES, patriotes et républicains > Bayrou l’imposteur

Source : LE VRAI DEBAT

Bayrou l’imposteur

mercredi 11 mars 2009, par Comité Valmy


Il y a un homme qu’il va falloir démasquer un jour, au risque sinon d’un nouvel enfumage et de nouveaux lendemains qui déchantent : François Bayrou.

Disons-le tout net, le président du Modem est un imposteur.

Son dernier cheval de bataille, la lutte contre le retour de la France dans le commandement intégré de l’OTAN, le démontre très bien.

Voilà un homme en effet qui s’offusque, à juste titre, de l’abandon de notre liberté et de notre indépendance par Nicolas Sarkozy, mais qui continue dans le même temps d’être le premier défenseur d’une Union européenne atlantiste et systématiquement alignée, d’une Union européenne parfaitement OTAN-compatible.

François Bayrou a défendu avec acharnement en 2005 le OUI à la Constitution européenne. Logique avec lui-même, il a soutenu en 2008 (contre le verdict du référendum) le Traité de Lisbonne, qui reprend 99% du texte de la Constitution. Or, que dit ce Traité ? Tout simplement que « Les engagements et la coopération dans ce domaine [la défense européenne] demeurent conformes aux engagements souscrits au sein de l’Organisation du traité de l’Atlantique Nord [OTAN], qui reste, pour les États qui en sont membres, le fondement de leur défense collective et l’instance de sa mise en œuvre. »

Au-delà même de ces quelques phrases issues du Traité, le soutien sans faille et constant de François Bayrou pour l’Europe de Bruxelles est déjà en soi contradictoire avec toute idée d’indépendance nationale.

L’Union européenne est atlantiste, la Commission de Bruxelles produit les trois quarts de ses directives sous la pression des lobbies défenseurs des intérêts des multinationales américaines (Bruxelles est la ville aux 15000 lobbies, record du monde).

Le "Haut représentant" de l’UE, Javier Solana, chargé de conduire la "diplomatie européenne" est un ancien secrétaire général de l’OTAN. Le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso, était engagé en 2003 aux côtés de George Bush dans la guerre en Irak alors qu’il dirigeait le gouvernement portugais. On pourrait multiplier les exemples. Tout démontre que le Système européen n’a aucune vélléité d’indépendance, et qu’il est fortement imprégné de l’idélogie atlantiste et de l’esprit anglo-saxon. La "défense européenne" elle-même est une vaste blague, se trouvant totalement liée par une série d’accords (Berlin, Berlin II, etc.) à l’OTAN, et n’ayant jamais fait preuve de la moindre volonté d’émancipation.

François Bayrou est donc en totale contradiction avec lui-même, sans naturellement qu’aucun "journaliste" ne lui fasse jamais remarquer.

Cette contradiction sera particulièrement visible dans les mois qui viennent quand dans le même temps, sur les mêmes plateaux de télévision, le président du Modem fera campagne pour les élections européennes en tant que premier avocat de cette Europe, tout en fustigeant la réintégration du noyau dur de l’OTAN... On pourrait aussi ajouter qu’en 1995, quand Jacques Chirac décidait un premier pas vers le retour complet de la France dans l’OTAN, le ministre Bayrou n’avait pas dit mot, et qu’il n’avait bien sûr pas démissionné.

On peut donc très raisonnablement soupçonner François Bayrou d’enfiler l’uniforme du général de Gaulle dans le seul but de faire des voix en juin prochain.

Comme il avait fait croire en 2007 qu’il était un candidat "anti-Système", alors qu’il a toujours voté avec le Système depuis 25 ans, il tente cette fois-ci de jouer la carte nationale, tout en détricotant la nation à Strasbourg et à Bruxelles, en soutenant depuis toujours les textes votés en catimini dans les cénacles européens.

Cette imposture n’a que trop durer ! Il faut dénoncer haut et fort l’arnaque bayrouiste, pour éviter qu’elle ne trompe quelques électeurs croyant de bonne foi que le bulletin de vote Modem est le meilleur rempart contre la dissolution de l’Etat et de la Nation.

Certains nous répondront que le président du Modem a au moins le mérite d’être dans l’opposition à la politique dévastatrice de Nicolas Sarkozy. Ils ajouteront que sa croisade contre l’OTAN est salutaire, en aidant à la prise de conscience des derniers Français assoupis.

C’est vrai. Mais il ne faut pas arrêter l’analyse à ce stade. Si l’on entend François Bayrou, c’est d’abord parce que les grands médias lui donnent la parole (hier soir longuement sur France3 chez Taddéi, ce matin sur Europe1 chez Elkabbach, et ce n’est qu’un début).

Tout le monde sait bien que François Bayrou n’est pas le seul adversaire de la dissolution dans l’OTAN. Mais il est un adversaire accepté par les médias, valorisé, sur lequel les projecteurs se braquent, exactement comme en 2007 quand il s’agissait de faire monter "Bayrou l’anti-Système".

Qu’il est commode en effet pour les grands médias de créer un vote défouloir factice, un vote d’illusion qui fera croire à quelques naïfs, quelques gogos, qu’ils ont donné une belle claque à l’UMP et au PS en ayant choisi le vote Modem...Vous n’êtes pas contents braves gens ? Et bien nous avons une solution pour vous : François Bayrou, le candidat anti-Système, le nouveau général de Gaulle ! La ficelle est très grosse, mais elle risque de marcher si l’on ne prend pas garde d’avertir les plus fragiles.

Notre message est donc d’une simplicité biblique : François Bayrou est un imposteur. Il ne fait pas un travail d’opposition utile parce qu’il contribue à maintenir dans le Système des électeurs qui souffrent réellement, qui en ont marre.

Il retarde l’effondrement d’un Système euro-libéral qui a produit la terrible Crise économique et sociale, Système que nous avons toujours pris soin sur ce site de nommer "UMPS-MODEM".

Mercredi 11 mars 2009

levraidebat@gmail.com http://www.levraidebat.com/article-28905605.html

5 Messages de forum

  • Bayrou l’imposteur Faux et courtois...

    13 mars 2009 19:35, par Santiago
    Mon grand-père Bigourdan me disait souvent : "Gouyat, lous Béarnais soun faous y courtès !"...
  • Bayrou l’imposteur

    14 mars 2009 08:43, par Dagonh

    Vous oubliez juste de mentionner un détail : François Bayrou n’a voté oui au traité de Lisbonne qu’à contrecoeur, pour - il l’a dit lui-même - éviter de bloquer les processus de l’Europe. Mais il avait souhaité un référendum.

    Merci de ne pas faire d’amalgames sans pertinence : l’OTAN (dirigée par les USA) et l’Europe (collégiale) sont deux entités et notions très différentes, avec des objectifs tout aussi dissemblables.

  • Bayrou l’imposteur

    14 mars 2009 14:18, par annette

    Merci à Dogonh, qui relativise la caricature que vous présentez.

    Pour vous, il me semble qu’est "imposteur" quiconque n’est pas totalement en accord avec votre point de vue.

    Le spectacle désastreux que nous donnent les politiques de tous bords depuis un certain temps, pourrait nous amener à les rejeter tous !

    F.Bayrou n’est certainement pas sans faille, sans défaut, sans contradiction. Mais parmi tous ceux qui se montrent et parlent et prétendent vouloir notre bien, très peu m’inspirent l’envie de les croire, et, ne vous en déplaise, Bayrou est l’un des rares en qui j’ai ENVIE d’avoir confiance. Je me trompe peut-être, mais seul l’avenir nous le dira ...

    J’aurais aimé savoir une chose : QUI trouve grâce à vos yeux ? QUI n’est pas imposteur ? Ne vous y trompez pas : c’est une vraie question ! (même si je sais que je n’aurai pas de réponse, ni directe, ni sur ce site)

  • Bayrou l’imposteur

    15 mars 2009 09:32, par revizor
    Concernant le retour dans l’OTAN Monsieur BAYROU n’est pas le seul imposteur. Les socialistes qui eux aussi jouent les vertus outragées à l’annonce par Sarkozy du retour dans le commandement intégré, oublient qu’ils ont toujours été des partisans acharnés de l’OTAN. Souvenons-nous de leurs critiques ou plutôt de leur opposition à la décision du Général de Gaulle de se retirer de cette structure en 1966, les seuls à se réjouir à gauche étant les communistes.
  • Bayrou l’imposteur

    15 mars 2009 10:30, par Roquefornication

    Ce type a fait parti pendant DES ANNEES de la Trilatérale, conglomérat de puissants financiers, politiques et militaires de la planète. Groupe, à l’instar du Bilderberg, où s’élabore la stratégie de l’hyper-bourgeoisie mondiale pour nous exploiter toujours plus, par-dessus le faible contrepouvoir de la transparence démocratique légitime.

    Bayrou a également fait son nid des DIZAINE D’ANNEES durant au sein de la droite RPR (avant qu’elle ne change le logo), où il votait allègrement les budgets, les lois,etc.

    A peu près aussi "révolutionnaire" que le bling-bling qui nous bouffe l’oxygène.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette
<>