COMITE VALMY

Accueil du site > COMITE VALMY ANALYSES ET PROPOSITIONS - > ELECTIONS ILLEGITIMES Par André Bellon

BOYCOTT DES ELECTIONS EUROPEENNES

ELECTIONS ILLEGITIMES Par André Bellon

samedi 14 mars 2009, par Comité Valmy


À quelques semaines des élections européennes, il importe de s’interroger sur le sens de la question qui va nous être posée. Les organes de presse et les dirigeants des principaux partis nous expliquent à l’envie que le « Parlement européen » est le plus démocratique des organismes européens et que renforcer son pouvoir est une garantie de développement de la démocratie.

Est ainsi distillée l’idée que cette institution est un véritable Parlement et qu’il représente un « peuple européen ». Rien n’est moins vrai. En 1957, comme l’avait alors exigé la France, elle n’était qu’une assemblée composée de députés des parlements nationaux sans aucun pouvoir. C’est Giscard d’Estaing qui poussa, en 1979, à le présenter comme un Parlement et à le faire élire au suffrage universel direct. Ainsi, par l’intermédiaire d’une manipulation, on nous peignit cet organisme comme notre émanation démocratique.

Or, cet organe, qui, paraît-il, nous représente, a voté pour considérer que les votes français et néerlandais contre le traité constitutionnel européen devaient être ignorés et qui a demandé à passer outre au non des irlandais. De fait, cette assemblée s’octroie une légitimité qui n’existe pas. En effet, en parlant de « Parlement », on accrédite l’idée qu’il existe un peuple européen et un espace public européen, toutes choses dont le moins qu’on puisse dire est qu’elles sont fort discutables. Et le prétendu Parlement abuse du faux pouvoir qui lui est ainsi octroyé pour nier toute valeur à la souveraineté des peuples qui composent l’union européenne.

Participer aux élections européennes est une manière d’avaliser ce pouvoir. Seul, le boycott de cette consultation peut remettre les pendules à l’heure.

André Bellon Ancien Président de la Commission des affaires étrangères de l’Assemblée nationale

19 Messages de forum

  • ELECTIONS ILLEGITIMES Par André Bellon

    10 mars 2009 14:11, par TOUSSAINT L’OUVERTURE
    Je pense que nous devons quand méme participer à cette election pour porter la voix de ceux qui veulent un regroupement regional europeen avec une europe de l’atlantique à l’Oural,et une Europe ayant une protection(barriére douaniére) sociale conssitant à tirer vers le haut ce qui se fait dans les différents pays.De plus il faut que le "parlement européen" puisse proposer des lois et dessaisir la commission européenne actuelle non élue de ses pouvoirs en les transferent au parlement ou aà un organisme qu’on élirait.
    • Messages sidérants 11 mars 2009 09:25, par GN
      Alors là le Toussaint l’Ouverture il m’a scié ! Soit il ne sait pas lire, soit il ne comprend pas ce qu’il lit, soit il intervient masqué pour le compte de l’UMPS et consorts ! Si la première réaction que suscite l’excellente et très claire contribution d’André Bellon est ce genre d’ode au fédéralisme farcie de tous les poncifs et mensonges des eurobéats depuis des lustres, c’est à désespérer ! Il vaut mieux arrêter le débat sur internet... Finalement, le tractage dans la rue et le contact d’homme à homme est sans doute préférable, on touche moins de gens, mais la qualité du rapport est plus élevée.
      • Messages sidérants 11 mars 2009 16:32, par TOUSSAINT L’OUVERTURE
        A GN, je pense tout simplement que l’avenir est à des ensembles régionaux assez vastes :l’europe ,l’asie du sud est les pays d’amerique latine...mais avec une maitrise nationale de la diplomatie et de la Défense.Une union économique avec des barriéres douanieres qui permettent une protection sociale vers le mieux disant.
    • ELECTIONS ILLEGITIMES Par André Bellon 11 mars 2009 21:59, par Germinal
      Si ce n’était pas si triste il y aurait matière à rire . Comment peut-on croire naïvement qu’une Europe construite justement pour servir le grand capital puisse se réformer elle-même qui plus est, en une Europe sociale ? Ele n’est pas réformable et le parlement élu est dépourvu de pouvoirs face au conseil et à la commission, non élus eux ! Comme vous le voyez, Toussaint Louverture, tout celà est très démocratique,N’est-ce pas ?
  • ELECTIONS ILLEGITIMES Par André Bellon

    10 mars 2009 21:20, par Manu

    Le boycot sera la réponse de ceux qui considèrent que les fondements mêmes de « cette Europe là » n’ont aucune légitimité démocratique et qu’il n’est pas possible de construire sur des bases aussi pourries.

    Je prône la radicalisation par le retrait de la France de cette union contre nature pour construire une autre Europe des peuples, des nations et des cultures souveraines unies dans un même idéal de paix, de justice, de liberté et de respect.

    Je n’irai pas voté, je le dirai et j’irai expliquer pourquoi je ne participe pas à cette mascarade.

    • ELECTIONS ILLEGITIMES Par André Bellon 11 mars 2009 18:34, par LEVY Jean
      Ce ne sont pas ces élections qui sont "illégitimes", c’est l’Assemblée européenne, émanation juridique de l’UE, imposée au peuple de France sans consultation démocratique du peuple des traités successifs (Amsterdam, Lisbonne etc.)qui en constituent ses fondements ("acquis communautaires"). Voter le 7 juin, c’est voter pour l’Union européenne et sa politique ! (voir blog "http://canempechepasnicolas.over-blog.com du 12 mars)

      Voir en ligne : texte mis en ligne le 12 mars

  • ELECTIONS ILLEGITIMES Par André Bellon

    11 mars 2009 19:15, par Jacques (91)
    Bien, mais on pourrait en dire autant du parlement français, qui a voté avec un bel ensemble le traîté de Lisbonne, bafouant ainsi le NON français. Un parlement dont plus des 3/4 du travail consiste à retranscrire des directives imposées par la Commission européenne. Le problème n’est pas du tout là, le problème, c’est le hyatus qu’il y a entre les électeurs et les organisations politiques censées les représenter. Quand la Gauche (la vraie) aura réussi à faire la jonction avec la population, la question se posera en d’autres termes.
  • ELECTIONS ILLEGITIMES Par André Bellon

    12 mars 2009 10:50, par Marianne

    Il n’y a pas de "nation europe", il n’y a pas de "peuple européen" ; il y a des NATIONS EUROPEENNES et des PEUPLES EUROPEENS.

    Alors, ce parlement européen, parlement factice sans pouvoir, n’a pas lieu d’être : qu’est-ce qu’un parlement sans peuple !

    La voix de la France a toujours été entendue, écoutée, admirée dans le monde, elle ne doit pas se limiter à l’UE. (ex. : Ch. de Gaulle bien sur, mais Villepin à l’ONU, etc.)

    La France doit retrouver son indépendance pour être l’alliée des peuples libres et soutenir les nations oeuvrant à leur indépendance ; elle a plus à gagner, pour elle et pour les autres, à mener cette action qu’à devenir une eurorégion d’un espace euroatlantique !

  • ELECTIONS ILLEGITIMES Par André Bellon

    12 mars 2009 16:34, par Patrick Delattre

    La question se pose du vote aux européennes.

    Les deux principes de non vote à une élection illégitime ou celui du vote contre les européistes sont tous deux légitimes.

    Le vote utile serait le vote pour une liste se présentant avec pour tout programme la sortie de la France de l’ UE. Cette liste (en fait les listes de chaque circonscription) a les moyens humains d’ exister et le potentiel électoral pour financer l’ entreprise.

    Il y a des partis politiques (POI, PRCF, UPR), des associations politiques (BRN, CRGG, RCR, la Sociale, Valmy,...) qui pourrait en être les composants principaux.

    Malheureusement il semble peu probable qu’ une telle liste voit le jour.

    A défaut, l’ abstention déclarée et revendiquée semble être la meilleure solution pour s’ opposer à cette assemblée foncièrement anti démocratique.

  • ELECTIONS ILLEGITIMES Par André Bellon

    13 mars 2009 19:08, par Alain Chancogne

    Bonsoir : je partage tout à fait. Il me semble aussi qu’il faut bien voir combien la campagne des Européennes démontre que l’opération "front de gauche "n’est qu’un des temps forts d’un processus qui tend à "bloquer" toute construction d’une alternative communiste.. Il suffit de relire ce que F. Wurtz ose comme argumentaire.. A savoir que "70 pour cent des textes qui nous régissent sont concoctés à Bruxelles et Strasbourg." L’argument serait interessant si cela ne renvoyait pas à l’idée que rien n’est possible en France ! F ;Wurtz comme le Cheri Bibi de G.Leroux en est rendu à scander"Fatalitas".. Que ce soit le rôle dévolu par la social démocratie à la CES et l’alignement de la CGT sur ses options principales, la création du P.G.E , les ridicules prétentions de "démocratiser la BCE", la façon dont est relativisée le virage atlantiste de sarko (Otan), tout vise à ramener les questions du changement à une perspective" continentale.".. Oui, aujourd’hui il faut entamer ce débat et chercher à convaincre que ces élections sont tout sauf un moyen de peser sur le curseur Capital travail. Sur mon modeste Bistro on lira (cf FILS EUROPENNES et fil OTAN° l’interessant échange entre l’ami Peyret et le secrétaire du député "communiste" ( ??) du Nord JJ. Candelier voir :

    http://sanseprendrelechou.forumactif.com/que-celui-qui-veut-s-exprimer-le-fasse-f1/europeennes-front-progressiste-t838-135.htm

    page 10 Merci au comité Valmy de rester ferme sur les notions de Nation, Peuple. On vous traitera comme on le fait pour moi, de"populiste" ou de "ringard"..

    Mais ne pas vouloir aborder la question de "sortie de l’Europe" dans la cohérence du changement DE société n’est hélas pas une c..ie : c’est une VIEILLE startégie à dénoncer et à combattre. Oui , il faut proner l’abstention..

    Cordialement Alain Chancogne Militant DU communisme et donc..ex membre du PCF

    NB : Un nrévolutionnaire ne parlait il pas du "crétinisme parlementaire".., ??  :)

    Voir en ligne : http://sanseprendrelechou.forumacti...

  • ELECTIONS ILLEGITIMES Par André Bellon

    13 mars 2009 19:26, par Thierry Laronde

    Il faudrait commencer par prendre l’habitude d’appeler les choses par leur nom, et donc d’arrêter de désigner ce "machin" par le nom : Europe, qui avait, avant, un sens culturel et géographique précis.

    La CECA, on pouvait être contre.

    La CEE, on pouvait être contre.

    Maintenant, si l’on dit que nous sommes contre ce "machin", on nous accuse d’être contre l’"Europe".

    Mais pour les élections ce n’est pas le sujet, et j’ai la désagréable impression d’observer des querelles byzantines sur le sexe des anges.

    Cette déconstruction apatride de Bruxelles est nulle et non avenue, il ne s’agit pas de la réformer, mais de la balayer.

    La seule réalité c’est la Nation, et le niveau national.

    A la place de s’abstenir, ce qui n’est jamais pris en compte et qui permettra, encore et toujours, à Vichy (UMPS) de revendiquer la légitimité grâce à une majorité relative (et numériquement dérisoire), il faut au contraire voter national, et utiliser cette seule et unique consultation comme un référendum. Ce n’est pas pour ou contre telle "politique européenne". C’est pour ou contre le système, pour ou contre Vichy, bref pour ou contre l’UMPS.

    Votez pour n’importe qui, sauf l’UMPS, mais votez ! Je ne sais pas pour qui je vais voter, mais je sais contre qui et je veux que celà se sache et que les commentateurs du soir d’élections ne puissent ignorer mon choix.

    S’abstenir c’est faire le jeu des tricheurs qui ne consulte pas le Peuple. C’est se taire et continuer d’être silencieux pour le plus grand plaisir des mafieux qui nous gouvernent. Des Caligula qui ont obligé les Français à choisir entre les 2 brêles Sarkozy et Royal.

    Abstention, piège à cons.

    • ELECTIONS ILLEGITIMES Par André Bellon 13 mars 2009 23:05, par Alain Chancogne

      Votez pour n’importe qui, sauf l’UMPS, mais votez !

      Ah oui ? Tu proposes quoi ? Bové -CON Bandit -Hulot ?..Beurk Front de Gauche pour renégocier le traité et démocratiser la BCE ? Pour qu’en plus j’avalise la disparition de toute référence au communisme, que baisé du programme commun 1 je contribue àun PCG bis, en plus petit mais en aussi mortifère ? NPA pour dire que je veux jamais voir les"damnés de la terre" envahir les institutions de mon Pays tant que les Trotskystes seront pas majoritaires et ainsi rouler pour le facteur druckérisé ? LO..qui est à la modernité révolutionnaire ce que Mac do est à la bonne bouffe ?

      Un "moindre mal" est toujours un mal.

      Voter pour n’importe qui serait faire n’importe quoi.

      Selon moi et cordialement.

      L’abstention sera un doigt d’honneur à une parodie de démocratie.

      Personne n’écoute nos voix ? Personne n’aura la mienne.. AC

      Voir en ligne : http://sanseprendrelechou.forumacti...

      • ELECTIONS ILLEGITIMES Par André Bellon 14 mars 2009 03:42, par Thierry Laronde

        Je pensais que mon explication était claire : il n’y aura pas de vainqueur si l’UMPS n’est pas en tête.

        Il ne s’agit pas d’approuver un programme ; de valider des élucubrations qui de toute façon n’ont strictement aucune chance de voir un jour un début de réalisation (qui peut croire que dans la situation dans laquelle nous sommes, ces histoires de motions, renégociations etc. ont encore un sens ? Que l’hydre bruxelloise a encore un avenir ? Que les pays de l’Est ne vont pas faire exploser les billevesées de Lisbonne etc.). On peut même dire que si les voix sont suffisamment éparpillées (ce qui arrivera compte tenu du peu d’attrait des diverses listes) la désignation des élus va relever de la loterie. Il n’y aura que des désavoués, mais deux plus importants que les autres.

        Mais si nous nous abstenons, les quelques votants encartés placeront encore l’UMPS en tête et on nous serinera toute la semaine "la désaffection pour les européennes" et "malgré un éparpillement des voix, l’attachement des Français aux partis de gouvernement." S’abstenir c’est de facto permettre aux mêmes de continuer "leur petite soupe au coin de leur petit feu".

        Si la participation est plus importante que lors des précédentes échéances européennes, et que l’UMPS se prend une claque, il n’y aura pas le choix : ce qui apparaîtra c’est le désavoeu de l’exécutif et du législatif. C’est un référendum avec les moyens du bord, et c’est le seul moyen de s’exprimer par les urnes (ne pas trop compter dans l’immédiat sur une explosion dans la rue : des dégâts, des émeutes oui ; un résultat : non, hormis des moyens de répression accrus).

  • ELECTIONS ILLEGITIMES Par André Bellon

    14 mars 2009 18:00, par revizor

    En tant que militant communiste, internationaliste et anti-impérialiste il va de soi que je boycotterai et que j’appelle au boycott de ces élections.

    Il nous faut combattre les illusions sur " l’Europe démocratique" ou "l’Europe sociale" développées notamment par le Front de Gauche (ce qui reste du PCF plus le Parti de Mélenchon) ou par le NPA.

    Et surtout il nous faut sortir de cette "prison des peuples".

  • ELECTIONS ILLEGITIMES Par André Bellon

    14 mars 2009 18:16, par Faunus

    Je ne pense pas que le boycott de ces élections soit une solution satisfaisante. J’en propose plutôt le détournement qui, bien que peu probable, serait plus amusant !

    Je n’adhère pas, loin de la, à toutes les thèses du NPA ; mais ce parti est, me semble-t-il, le seul, actuellement, en mesure "d’effrayer le bourgeois" comme a pu le faire en son temps le P.C.... jusqu’à ce qu’il s’implique dans l’exercice du pouvoir gouvernemental !

    Dans ce but, Il serait, je crois, intéressant de favoriser le triomphe des candidats présentés par "l’extrême gauche" tendance Besancenot aux élections européennes de juin prochain. Je serais curieux de voir le tsunami que, selon moi, cela provoquerait... à droite.

    • ELECTIONS ILLEGITIMES Par André Bellon 15 mars 2009 10:47, par CHANCOGNE

      Je n’adhère pas, loin de la, à toutes les thèses du NPA ; mais ce parti est, me semble-t-il, le seul, actuellement, en mesure "d’effrayer le bourgeois" comme a pu le faire en son temps le P.C.... jusqu’à ce qu’il s’implique dans l’exercice du pouvoir gouvernemental !

      On s’éloigne un peu des réactions à l’article de Bellon. Mais poursuivons ce débat sans concession . Il ya belle lurette que les bourgeois(au sens marxiste du terme") ont deux fers au feu : la droite et la Social démocratie.

      Ce type de" NPA ", voire" le FRont dit de Gôôche" ou s’englue un PCF ayant perdu tous repères de classe ..c’est pain bénit pour des institutions antidémocratiques pour bipolarisastion à l’anglo saxonne Ceci dans la nouvelle donne de la répartition des rôles dans ce Capitalisme en crise globale aggravée , aux abois , et dont les contradictions s’aiguisent(cf Concurerence folle US-Chine et pays dits "émergents", Inde par exemple) C’est aussi en fonction de ce "nouveau" que les Européistes gambergent, manoeuvrent et font TOUT pour intégrer les peuples à la mort programmée des Nations..Surtout la France qui (pardon à ma famille espagnole qui a pyé son tribut à la résistance hérique à Franco".)..a dit Merde au TCE en 2005..Et ou, même poussés au cul les Thibault le Duigou n’ont pas ,comme les CCCOO (Commissions ouvrières) pu appelr à voter OUI. Parenthèse : .Cela renvoie à un sujet passionnant sur les raisons de CLASSE qui fait que chez"nous" on a pas eu les yeux de Chimène pour le fol espoir que représentait Bruxelles..au prétexte réel que ""MADRID"c’était pas synonyme de "place de la Nation " de" Valmy" ou de"’Aout 44 avec FTP...Mais symbole d’une centralisation de répression et de recul social,durant des siècles (sauf brèves périodes dont la dernière fut noyée dans le sang par Franco..C’est là une raison de fond dde la spécificité d’"autonomisme" qu’en tant que petit fils de catalan je crois avoir analysé sur le terrain Alors,en juin, en France, savoir si les enfants Krivine feront 8 pour cent et si le F.d.G aura deux ou trois élus dans une Assemblée chargée de passer au karcher la souveraineté nationale, en éloignan t les principaux centres de décisions des citoyens , en noyant l’identité française dans la boue de d’une construction supranationale qui bouche l’horizon de transformation de la Société, je vois pas du tout ce que ça apporte aux masses qui là ne "font pas l’Histoire"é(comme disait le barbu) ..mais la défont., voilà qui me semble à cent lieux de mon souci de changer de SOCIETE..

      Quant au camarade qui rêve d’un résultat ou ce qu’il appelle l l’UMPPS, ne serait pas en tête, alors là vraiement, c’est pour moi totalement incompréhensible..

      Il m’en excusera, j’espère.

      Faut il rappeler ici ce que fut la divine surprise"Tapie" face à Rocard ? Cela changea QUOI ? ça changerait quoi ce scénario ?

      A démontrer au prolo dont on ferme la boite, à celui qui sera dans la rue le 19 pour le pouvoir d’achat , au chercheur en train de botter le cul à Pécresse..que le tandem "d’alternance -passage de relai"s - n’est pas en tête ? En quoi cela donne t il "tonus" "espoir" en quoi cela fortifierait il le mouvement populaire.... si en plus c’est Cohen bendit suivi de mélenchon ou de le PEN qui passe devant les Tontons flingueurs pariso-Sarkosistes et les tennants d’un’e Europe qui deviendrait soudain sociale parce que des Etats style Allemagne ou Angleterre seraient garde fous des éxcès de"libéralisme" ?

      Non, je ne vois pas. Suaf que le lendemain la main sur le coeur on nous promettrait de "renégocier" un Traité.. j’en veux pas moi, deTraité ! Tant que ce ne sont pas les PEUPLES qui les scelleront.

      Je veux que dans la lutte de classes, les solidarités de résistance construisent une Europe de large coopérations..Dans ce processus, je demande que la France sorte de cette édifice qui depuis le Traité de Rome vise à museler les peuples , casser les Nations , aller vers une espèce de continent aux de grands "lands "à l’allemande seraient là pour relayer une politique d’Etats plus ou moins Unis d’"Europe" , vaste zone relais de la politique del4impérialismme unipolaire..

      Alors fesser les socs et la droite avec un bulltin du NPA ou de l’alliance boutiquières des restes du PCf avec le Che Mélanchon , en mission de pare feu pour second tour des scutins nationaux de 2012.. ; merci beaucoup !

      Abstention , !

      .... à la rigueur un gros oigt d’Honneur rOUGE sur un bulletin blanc..ça se mélangera pas au "reste"

      Ce sera un message clair du genre" "Me prenez pas pour un Con svp" Et la veille de ce vote et le lendemain..LUTTES et construction d’une perpective pour unchangement DE société ou ce que j’appelle Communisme réconciliera appropriation Sociale ET expropriation des"propriétaires" DEMOCRATIE et remise à plat des formes alliant autogestion et necessaire"centralité", NATION indépendante et souveraine avec COOPERATIONS Continentales et internationales sur la base du"Gagnant -gagnant" en terme de satisfactions des Besoins humains du plus grand nombre...

      Cordialement AC

      Pardon de la longueur.

      Voir en ligne : http://sanseprendrelechou.forumacti...

      • ELECTIONS ILLEGITIMES Par André Bellon 15 mars 2009 16:10, par Thierry Laronde

        Nous ne sommes pas si opposés que ça.

        Le drame, c’est bien qu’il n’existe aucun choix positif, et que le jour J je vais sans aucun doute hésiter et me boucher le nez avant de sélectionner un bulletin (je rêve que toutes les listes fassent moins de 10 pour cent, car il me semble que c’est le seuil pour avoir des élus).

        Le drame c’est aussi le chantage fait par l’oligarchie : soit vous obéissez, soit le seul choix qui vous reste, les élections étant organisées pour vous tromper, c’est de tout faire sauter.

        Ma tactique (ce n’est pas une stratégie) permettrait au moins d’interdire les : " Les Français disent ", " Les Français pensent ". Non, ce que les Français vous disent, ils l’ont exprimé lors de la consultation : MERDE !

        Et ça, ni l’abstention, ni le bulletin blanc, jamais pris en compte, ne le permettent.

        Cordialement..

        • ELECTIONS ILLEGITIMES Par André Bellon 20 mars 2009 11:40, par Michel CONNANGLE
          Je crois comprendre que nous somme nombreux à vouloir autres chose que ce que le capitalisme "moralisé" ou non aidé par la social démocratie, font subir à l’Etre Humain, que ce soit en Europe ou dans le monde entier. J’ai toujours pensé que ce n’était pas en étendant ces conditions à une échelle plus importante et en l’occurence à l’échelle Européenne que nous allions avaancer, au contraire. Le Capital, dans cette "crise" qu"il vient de mettre enplace une nouvelle fois à son avantage, ne s’embarrasee pas de démocratie. Il est et restera sans foi ni loi, sans partie, sans attachement à un continent plutôt qu’à un autre. Il sait être ou il peut faire du profit, être puissant et parle toutes les langues. Il le démontre tous les jpours au travers de délocalistion en Affrique ou en Asie et que je sache, les salariés qui en sont les victimes aujourd’hui, savent bien que ces deux "régions" ne font pas encore partie de l’Europe. L’UMP aidée par la social démocratie et leurs alliés de classe, à maintes reprise et notament au sujet de l’Europe que l’avis des peuples pouvait être passer à la trape pour arriver à leurs fins. Alors effectivement, il faudrait leur donner une leçon, mais aujourd’hui, sommes nous en mesure de leur donner une leçon dont ils tiendraient enfin compte ? D’ailleurs le question du vote ou de l’abstention ne se poserait même pas si les résultats et les conditions pouvaient être équitable pour les peuples. Dans l’urgence, on pourrait mettre en place lea liste de "ceuxqu’ils essaient de prendre pour des CONS"et on serait quasiment sur de passer haut la main. Pour rester plus sérieux, ce ne sont pas les listes qui se rapprochent le plus de nos espoirs qui peuvent les effrayer aujourd’hui.lE PARTI DE GAUCHE , le PCF actuel dans lequel je suis toujours encarté !!!! ( L’espoir fait vivre, la lutte peut sauver)le NPA, partis, plus orientés vers le lutte des places que lea lutte des classes. Et aprés, à part de retrousser encore une fois les manches pour se réacaparer un outil dont l’idée serait basé sur les valeurs humaine et la suppression totale des valeurs du capitalisme . les erreurs du capital et le temps vont jouer en notre faveur quand à demain l’abtention pourrait être la plus belle leçon qu’on pourrait donner à tous ce ramassi de malhonètes qui en ont plein les poches et plein les paradis fiscaux
  • ELECTIONS ILLEGITIMES Par André Bellon

    15 mars 2009 22:15, par Thierry Laronde

    Je m’interrogeais depuis longtemps sur la meilleure façon de nommer cette engeance administrative que l’on tente de nous imposer de désigner sous le terme : "Europe", afin de pouvoir dire de ceux qui sont contre ce truc : vous êtes contre l’"Europe".

    Je viens de trouver un sigle : Construction Apatride Trans-Atlantique, soit la CATA.

    Il y a sans doute mieux. Mais c’est déjà plus satisfaisant...