COMITE VALMY

Accueil du site > - L’UNION de la RESISTANCE, le CNR, son programme, NOS REFERENCES. > Un homme non jugé coupable est innocent par dimitri

Un homme non jugé coupable est innocent
par dimitri

dimanche 4 septembre 2011, par Comité Valmy


Voir en ligne : Résumé pour les nuls

Je cherche un Homme
Diogène transportait une lanterne en plein jour à la recherche d’un homme honnête

« … que l’on assiste depuis plusieurs années
à une dérive préjudiciable à la Justice,
la sacralisation de la parole de la victime »

Robert Badinter, sénateur, icône de la France

Nous l’avons dit et répété. Il ne sera pas jugé. Donc, il est innocent ! De toute façon, même coupable, il est innocent (voir la jurisprudence Polanski). Les intouchables ont une « présomption d’innocence » permanente et à vie. Les femmes, il faut qu’elles arrêtent à jouer les victimes contre les élites riches. Les menteuses peuvent être violées impunément. On ne viole pas une femme qui ne ment pas.

La version désormais officielle (du procureur Démocrate Vance) est la suivante :

La femme de chambre entre à 12h06 dans la suite, elle fait une fellation gratuite à DSK, elle asperge le mur, elle ressort avant 12h13 et continue son travail. A 12h13 DSK téléphone à sa fille.

En somme, une simple fellation express lui coûte la présidence. Encore heureux. Au président Félix Faure lui a coûté la vie.

L’édito non signé du Monde est cruel : « Il est surtout victime de sa propre imprudence » ! Autrement dit, il aurait pu se contenter des femmes fiables du PS, de Sarcelles au lieu de vouloir à tout pris collectionner des femmes de mauvais quartiers de New York.

* * *

Déjà dès le 16 mai, deux jours après la « relation sexuelle probablement non consentie », nous avions prévu la suite. Nous écrivions :

Il ne sera pas président de la République. Le but est atteint. Le combat politique, hélas, n’a pas suffit pour battre le champion planétaire du libéralisme. Il a fallu une femme immigrée noire de Bronx (complot ou pas). Soyons réalistes. Sauf un coup tunisien, on ne peut pas faire condamner les grands bourgeois de l’oligarchie sans en payer le prix. Déjà la presse de l’oligarchie française est déchaînée.
Le contexte de combat politique est difficile après la « mort » de leur leader. Maintenant il faut protéger la victime. Il ne faut pas la laisser aux mains des avocats de la partie adverse. Ca va être long et pénible pour elle. Sa vie sera détruite. Que des intellectuels progressistes interviennent à son secours. Indignez-vous ! M. Hessel. Que des juristes la conseillent. Il faut qu’elle compose avec le (présumé) violeur. Le maximum de fric et un accord bien verrouillé à la manière américaine. Un acte politique.

* * *

Le 28 avril 2010, un an avant la « relation sexuelle probablement non consentie », lors de la visite de DSK à Athènes, nous écrivions :

« Question de dignité nationale, lors de l’arrivée de DSK à Athènes, aucune femme grecque ne doit participer à la délégation d’accueil. »

En France, la Presse de l’oligarchie ne savait pas !

* * *

Cette histoire est un indice de plus de la décomposition politique et morale du Parti Socialiste.

Suite à leur accord, Aubry et Valls doivent se désister au profit de l’innocent DSK qui devra former un nouveau gouvernement ! Royal à la Famille, Aubry aux Droits de la femme, Hollande aux Droits des gens normaux, Badinter à la Justice, Moscovici à l’Information, Saintclair aux fêtes et réceptions au palais. Et Mme Sabban premier ministre !! Imaginer un instant ce monde à la tête du pays ! Il faut mieux déménager en Guinée.

* * *

Maintenant,

il faut gérer l’arrogance de la presse de l’oligarchie (« on ne savait pas placer correctement le curseur entre séduction et harcèlement », « il est surtout victime de sa propre imprudence », le cauchemar de Dominique, …) ;

dénoncer les manipulations des intellectuels organiques du pouvoir corrompu (« il n’y a pas mort d’homme », manipulation, mépris, …) ;

démonter le mécanisme du fonctionnement des « icônes de la France » (la « présomption d’innocence », la « sacralisation de la parole de la victime », …) ;

reprendre le combat pour la dignité de la femme (« la séduction à la française », la femme-protectrice, droit de cuissage, troussage de domestique, …) ;

empêcher que la « justice » américaine arrive en France.

Il y a du travail à faire.

http://dimitri-blog.fr/

1er septembre 2011


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette
<>