COMITE VALMY

Accueil du site > - L’UNION de la RESISTANCE, le CNR, son programme, NOS REFERENCES. > ORIENTATION STRATEGIQUE Résistance républicaine, patriotique et sociale - (...) > Israël, agent de la contre-révolution mondiale

Comaguer : Au fil des jours et des lectures... n°38

Israël, agent de la contre-révolution mondiale

samedi 17 janvier 2009, par Comité Valmy


En confirmant à Gaza, de la plus sinistre manière, que l’Etat sioniste n’a jamais eu qu’une politique : éliminer toute présence palestinienne de la terre de Palestine, il révèle au monde entier sa réalité d’Etat guerrier, raciste et réactionnaire. Les souffrances qu’il inflige au peuple palestinien expriment l’horrible réalité de cet Etat (fondé par l’ONU et qui insulte l’ONU en permanence)

Etat guerrier

En guerre permanente, Israël - 6 millions d’habitants soit 1 millième de la population mondiale - est un important acteur de l’économie mondiale des armes : 6° importateur et 12° exportateur. Encore ces chiffres sont-ils sujets à caution dans la mesure où l’extrême imbrication du complexe militaro-industriel étasunien et de son petit frère israélien (imbrication voulue et organisée par le pouvoir étasunien) peut brouiller les chiffres.

Par exemple : General Dynamics, un des grands producteurs d’armes US, est propriété à 25 % d’ELBIT, second producteur d’armes israélien. Faut-il imputer 25 % des ventes d’armes du premier à l’Etat du second ? Armes de destruction massive : Israël possède autant d’armes nucléaires que l’Inde et le Pakistan réunis. Israël dispose d’armes chimiques et bactériologiques (ADM bi/multi-usage, photo ci-dessus), Israël consacre 9% de son PIB à la guerre : un des chiffres les plus élevés du monde.

Etat réactionnaire à activité mondiale

En guerre depuis 60 ans contre les Palestiniens et contre les Etats voisins qui, à un moment ou à un autre, ont essayé de les soutenir, Israël a développé des techniques et des industries de guerre qu’il vend dans le monde entier. Cette activité permanente et constitutive de l’Etat sioniste prend diverses formes :

- vente de matériel de guerre ou de surveillance policière ou d’espionnage
- formation de personnel pour la lutte antiguérilla
- encadrement de milices paramilitaires dans des pays où le régime en place est menacé par des révoltes populaires.

Quelques exemples parmi de nombreux autres :

- Colombie : le savoir faire sioniste a été mis au service du narco-président Uribe pour l’aider à détruire la guérilla des FARC.

- Géorgie : les conseillers militaires israéliens ont préparé l’armée géorgienne à l’attaque de l’Ossétie du sud et de l’Abkhazie et ont installé sur le sol géorgien des bases de missiles pouvant atteindre l’Iran.

- Azerbaïdjan : entraînement des officiers en Israël.


- Inde
 : Israël est le second fournisseur d’armes de l’Inde et des groupes hindous fondamentalistes sont formés par des agents israéliens pour organiser des actions terroristes meurtrières contre la population musulmane.

- Pakistan : l’opération actuelle de déstabilisation du pays a pour objectif final la destruction de l’armement nucléaire pakistanais que les sionistes ont baptisé : « la bombe atomique islamique » et les services secrets israéliens y jouent un rôle très actif.

-  Sri-lanka : des conseillers israéliens aident le gouvernement de Colombo dans sa lutte d’extermination des rebelles tamouls.

- Soudan : les conseillers israéliens ont formé les rébellions du Sud du pays pour les aider à faire tomber le régime de Khartoum qui a toujours soutenu les Palestiniens.

- Etats-Unis : la surveillance du mur de 3500 kms séparant les USA du Mexique est assurée par du matériel israélien.

Il arrive souvent qu’Israël fasse en coulisse la sale besogne d’armer des contre-révolutionnaires quand les USA veulent « garder les mains propres ». On se souvient que dans l’opération secrète de l’IranGate, des intermédiaires israéliens fournirent des armes US à l’Iran pour éviter que l’Irak ne gagne la guerre et qu’avec l’argent de la vente ces mêmes intermédiaires, à la demande des Etats-Unis, livrèrent des armes aux contre-révolutionnaires nicaraguayens.

Ce commerce de la mort est d’autant plus florissant, ces outils et ces techniques s’exportent d’autant mieux qu’elles ont été expérimentées sur des cibles palestiniennes vivantes.

Seule la défaite de l’Etat sioniste peut mettre un terme à ce commerce sanglant.

L’État sioniste n’est pas seulement le bourreau du peuple palestinien, il est aussi un rouage important de la contre-révolution mondiale orchestrée par les USA.

La lutte acharnée du peuple palestinien contre l’Etat sioniste, qu’elle commence à faire vaciller, est un point clé de la lutte mondiale contre la catastrophe capitaliste en cours.

Comité comprendre et agir contre la guerre, Marseille

Source : Comaguer

2 Messages de forum

  • Israël, agent de la contre-révolution mondiale

    20 janvier 2009 13:48, par Garibaldi 06
    Que les services israéliens aient aidé le gouvernement Sri-Lankais contre la rébellion tamoule (Tigres Tamouls), est une information a priori erronée. En effet, les Tigres sont soutenus et entrainés depuis longtemps par les services indiens, par solidarité ethnique et religieuse. En effet, les Tamouls sont originaires du sud-est de l’Inde (Etat du Tamil Nadu), Hindous de religion et ont été déplacés par le colonisateur britannique afin de disposer de main d’oeuvre servile dans les plantations de thé. La population indigène du Sri-Lanka, les Cingalais sont de religion bouddhiste, avec une minorité chrétienne. Actuellement, le Sri-Lanka est allié du Pakistan, du Bengladesh (tous deux musulmans), de la Birmanie (junte militaire) et de la Chine qui y dispose de facilités militaires (navales surtout). Un attentat à la voiture piégée commis en 2008 par les Tigres Tamouls failli tuer le ministre pakistanais des affaires étrangères, l’ambassadeur du Pakistan et des officiels sri-lankais. Israël s’appuie sur l’Inde depuis la victoire électorale du BJP (parti nationaliste hindou) en 1998 et utilise ce pays comme point d’appui contre le Pakistan et les réseaux islamistes liés. Les tigres tamouls sont ainsi soutenus par Israël en tant que force de destabilisation (tout comme les kurdes d’Irak et d’Iran, l’UCK albanais au Kosovo, les Tibétains, certains milieux Kabiles en Algérie, certains sunnites jihadistes au Liban...) Cordialement

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette