COMITE VALMY

Accueil du site > - EURO DICTATURE OCCIDENTALISTE et OTAN : En sortir pour s’en (...) > Billet du lundi : In Covid We Trust ! par Karine Bechet-Golovko

Billet du lundi : In Covid We Trust !
par Karine Bechet-Golovko

lundi 15 février 2021, par Comité Valmy


Billet du lundi : In Covid We Trust !

Un article cocorico vient de sortir dans la presse française : les Français seront les premiers à commercialiser un spray nasal, qui va vaincre le coronavirus ! Soit. Donc, un virus, aussi dangereux que les courbes annuelles de mortalité augmentent significativement, peut être vaincu ... avec de l’eau ionisée ? Ce qui est surprenant, c’est que depuis un an l’on en parle, également en Grande-Bretagne. En Russie, un autre spray a été testé avec succès. Et sans vouloir accuser les médias français de Fake, des gouttes nasales Interferon-Gamma sont commercialisées en Russie et déjà utilisées dans le traitement des malades. Alors, une autre question : le taux de mortalité de 2020, vient-il uniquement du virus ou bien de la manière "progressiste et globaliste", qui a été mise en oeuvre ... pour le faire durer semble-t-il ?

Deux informations surprenantes, car un temps soit peu contradictoires, viennent d’apparaître dans les médias. Tout d’abord, nous avons eu droit à des taux de mortalité surélevés pour 2020, par rapport aux autres années, que ce soit en France ou en Russie. Nous sommes donc en droit de penser que, mais si mais si, ce virus est terrrrible, regardez combien il a fait de morts. Et c’est d’ailleurs la réaction attendue, et en général obtenue, face à cette vague de communication.

Dans le même temps, on peut lire dans le Midi Libre, que la France va peut-être devenir la première à fabriquer un spray nasal anti-covid. L’on pense alors que, puisque nous sommes face à un virus qui est appelé par la classe progressiste politico-médiatique à mettre l’humanité à genoux, sa composition doit être très sophistiquée. En effet ... Il s’agit de 40% d’eau ionisée trempouillant dans de l’eau purifiée.

Par ailleurs, la France n’est pas la seule à y penser, les Britanniques sont sur la même voie. Quant à la Russie, sans vouloir faire de peine aux médias français, qui ont déjà du mal à digérer le vaccin, le ministère de la Santé a préconisé l’utilisation de l’eau de mer dès le mois d’avril de l’année dernière. Et des essais concernant les sprays ont été réalisés avec succès dans un hôpital de Moscou, où la population au contact du Covid a été divisée en deux : ceux qui ont utilisé ce spray ne sont pas tombés malades. Par ailleurs, à Saint-Pétersbourg, les travaux sont avancés depuis mai dernier pour des gouttes nasales et oculaires contre le Covid.

Et sans vouloir définitivement détruire le moral de nos dirigeants en France, et encore moins accuser les médias français de Fake, des gouttes magiques sont disponibles en pharmacie en Russie, sous l’appellation Interferon-Gamma, gouttes qui sont par ailleurs répertoriées dans le Vidal. Ainsi, en attendant d’autres préparations, celle-ci est accessible. Et dès décembre 2020, les hôpitaux russes ont commencé à utiliser ces gouttes pour les malades gravement atteints. Je signale simplement au passage, que la Russie est quasiment revenue à une vie normale en janvier.

Avec toutes ces découvertes, nous sommes en droit de nous poser quelques questions quant à la responsabilité des mesures de confinement, de masques, de gants, de couvre-feu, de mise en état de stress intense de la population et de désorganisation des systèmes de santé sur l’augmentation de la mortalité en 2020. Mais rassurez-vous, ces questions ne sont pas posées, aucun algorithme magique, pourtant très à la mode, n’est étudié de savoir quel aurait été la mortalité de ce virus, si on l’avait traité normalement, sans toutes ces "innovations". L’on ne plaisante pas avec la science ...

Les premières questions supplémentaires étant, pourquoi ces sprays ne sont pas accessibles ? Pourquoi mettre tous les efforts vers l’écrasement physique et moral de l’homme et non pas du virus ?

Un virus, manifestement saisonnier, qui mute comme la grippe, qui peut être détruit par des gouttes d’eau purifiée et ionisée. Il faut vraiment que la population soit tétanisée par une communication invasive mortifère, totalement manipulée, pour qu’aucune de ces questions ne soit posée par une foule de personnes.

In Covid We Trust !

Karine Bechet-Golovko
lundi 15 février 2021

Russie politics


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette
<>