COMITE VALMY

Accueil du site > - EURO DICTATURE OCCIDENTALISTE et OTAN : En sortir pour s’en (...) > Renaud Muselier envoie une lettre incendiaire sur l’hydroxychloroquine à (...)

Renaud Muselier envoie une lettre incendiaire
sur l’hydroxychloroquine à Olivier Véran
Sputnik

dimanche 25 octobre 2020, par Comité Valmy


Renaud Muselier envoie une lettre incendiaire
sur l’hydroxychloroquine à Olivier Véran

« Cette décision est révoltante à plus d’un titre ». Le président LR de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, Renaud Muselier, a envoyé une lettre à Olivier Véran après que l’Agence nationale de sécurité du médicament a retiré l’autorisation d’utiliser l’hydroxychloroquine à l’institut du professeur Raoult, selon Le Figaro.

Réagissant à la décision de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) de refuser une demande de Didier Raoult visant à utiliser l’hydroxychloroquine même à titre exceptionnel, Renaud Muselier s’est adressé au ministre de la Santé dans un courrier « au vitriol » le 23 octobre, écrit Le Figaro qui révèle son contenu.


« Cette décision est révoltante à plus d’un titre. À partir de lundi, les équipes de cet institut exceptionnel ne pourront plus soigner les patients selon le protocole appliqué depuis mars 2020. Est-ce à dire que vous choisissez de priver des médecins de faire leur devoir, de soigner leurs patients ? », interroge le président LR de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur.


Médecin de profession, il rappelle également au ministre que les médecins de l’IHU « ont prêté le serment d’Hippocrate comme les autres » et « ont fait plus de 10 ans d’études comme les autres ».

« En totale contradiction avec les principes
fondamentaux de la médecine »

Renaud Muselier y souligne aussi l’histoire de l’IHU et quelques éléments chiffrés des actions locales de l’institut contre le coronavirus.

« Depuis le début de la crise, 8.990 patients ont été suivis à l’IHU, dont 5.807 ont été traités avec le protocole Hydroxychloroquine/Azythromicine, pour 30 patients décédés. 155.000 personnes ont été testées depuis le début de la crise, ce qui fait de Marseille l’un des plus grands sites de dépistage d’Europe, pour la première vague », poursuit-il. Et de demander :

« Allez-vous laisser cette agence décider des soins prodigués dès lundi par des praticiens hospitaliers, des professeurs de médecine dépendant de la Faculté de médecine de Marseille, nommés par le Ministère, et ceci en totale contradiction avec les principes fondamentaux de la médecine ? ».

Joint par Le Figaro, M.Muselier a confirmé son intention de mener ce combat « jusqu’au bout ».

« Elle est comme neuve »

Dans un entretien à Paris-Match, Renaud Muselier a remercié le 22 octobre Didier Raoult qui, selon lui, a sauvé sa mère de 93 ans soignée dans son service.


« Didier Raoult est mon ami et le restera, c’est un grand professeur. Il a toujours ma confiance », dit-il, ajoutant que « cette semaine, il vient de sauver ma mère qui a attrapé la Covid à 93 ans. Elle a été hospitalisée dans son service et elle est comme neuve ».


Le professeur se voit refuser l’usage exceptionnel
de l’hydroxychloroquine

L’ANSM a refusé une demande de Didier Raoult sur l’utilisation de l’hydroxychloroquine, même sans autorisation de mise sur le marché. L’infectiologue a réagi, dénonçant le « deux poids, deux mesures » de l’organisme vis-à-vis de l’hydroxychloroquine et du remdésivir.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette
<>