COMITE VALMY

Accueil du site > - EURO DICTATURE OCCIDENTALISTE et OTAN : En sortir pour s’en (...) > Que se passe t-il en Grèce ?

Que se passe t-il en Grèce ?

Déclaration du Comité Central du PCG après le meurtre d’un jeune de 15 ans

mardi 9 décembre 2008, par Comité Valmy


Voir en ligne : "Grèce : les émeutes de l’inégalité sociale" :

Nous condamnons le meurtre de sang froid d’un jeune de 15 ans, Alexandros Andreas Grigoropoulos commis dans le district d’Athènes.

Les dirigeants des forces de police et le gouvernement en portent la responsabilité écrasante. Ce drame est le résultat de l’instruction et des directives données aux forces de sécurité, qui les dirigent contre le peuple, contre le mouvement social et la classe ouvrière, contre la jeunesse en lutte.

Les mesures répressives de l’État correspondent entièrement aux attaques qui frappent la vie quotidienne et le droit des jeunes au travail, à l’éducation, à un emploi stable, à travers la flexibilité. Leur but est d’intimider les travailleurs et la jeunesse.

Les actes de vandalisme et les voies de fait n’ont rien à voir avec le mouvement populaire de masse. Ces actes légitiment la violence et l’autoritarisme. Par ailleurs, elles sont utilisées comme un alibi par le gouvernement réactionnaire de la « Nouvelle Démocratie » (droite) comme par ses prédécesseurs pour dissimuler le fait que la vraie cible de la répression étatique est le mouvement ouvrier.

La seule réponse efficace aux provocations du gouvernement est l’organisation du mouvement social, la mobilisation de la jeunesse, combative, organisée et disciplinée. Les causes réelles et la responsabilité de ce drame ne doivent pas être dissimulées comme ça s’est passé dans d’autres cas (par exemple la torture des immigrés dans les commissariats de police, le passage à tabac d’un étudiant à Salonique, etc.)

Nous appelons la jeunesse à exprimer fortement son indignation, et de faire, par l’intermédiaire de sa lutte organisée, désigner les responsabilités politiques, criminelles de la répression policière.

Les écoles, les universités, les instituts d’enseignement technique, de formation professionnelle et les écoles du soir doivent rester fermés. Les organisations de masses doivent diffuser des déclarations condamnant les agressions policières et organiser des manifestations de masse et des rassemblements.

Nous appelons les jeunes, ensemble avec les travailleurs à prendre part en masse à :

 aux manifestations organisées par le Parti communiste de Grèce et la Jeunesse communiste à Athènes et dans toute la Grèce contre l’Etat policier

 à la grève générale le mercredi 10 décembre par les organisations syndicales de classe, aux rassemblements organisés à Athènes et dans 63 villes de Grèce .

4 Messages de forum

  • Que se passe t-il en Grèce ?

    9 décembre 2008 22:07, par Elisabeth Zucker-Rouvillois
    L’exemple est souvent venu de Grèce. On rêve que la France et la Gauche se réveille. La répression est déjà là, insidieuse, à bas bruit. Elle peut prendre aussi d’autres visages. Beaucoup en font déjà les frais.
  • Que se passe t-il en Grèce ?

    12 décembre 2008 14:17, par Germinal
    Vive le peuple grec digne héritier de ceux qui "inventèrent" la démocratie !! Ils ont bien raison de la défendre bec et ongles et nous serions bien inpirés d’en prendre de la graine nous qui avons été à l’origine de la "Déclaration des droits de l’Homme" de 1793 dont je rappelle l’article 35 "Quand le gouvernement viole le droit du peuple (ex. le vote non au traité constitutionnel) l’insurrection est pour le peuple et pour chaque partie du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs"
  • Que se passe t-il en Grèce ?

    16 décembre 2008 09:43, par le canard républicain

    Une info : le port du Pirée est passé aux mains d’un groupe chinois. Tout un symbole !

    La cession des ports grecs au secteur privé entre dans le cadre d’un vaste programme de privatisations du gouvernement du Premier ministre Costas Caramanlis.

    "Avec des traités comme l’AMI, il s’agit ni plus ni moins de passer "du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes au droit des investisseurs à disposer des peuples" (1), désormais soumis non pas à des lois nationales, votées par des assemblées représentatives et sanctionnées par les tribunaux publics, mais à des règles commerciales négociées sous la pression des multinationales et arbitrées par une justice privée. Ainsi se réalise la "privatisation du pouvoir législatif, le droit commercial prenant le pas sur le droit public."(2)"

    (1) Communiqué de la Société des réalisateurs de films, de l’Union des producteurs de films et du syndicat CGT des artistes-interprètes, 2 février 1998.

    (2) Mme Luciana Castellina, présidente de la Commission économique extérieure du Parlement européen, avril 1998.

    Voir en ligne : A lire : le port du Pirée passe aux mains d’un groupe chinois

  • Que se passe t-il en Grèce ?

    17 décembre 2008 19:21, par Germinal
    Une tentative d’attentat a eu lieu chez nous . A qui cela profite-t’il ? Je crois que c’est un bon prétexte pour que se déploient dans les rues de nos villes les forces de l’ordre censées nous protéger mais, en réalité, pour nous surveiller et ... éviter les éventuels débordements que les évènements en Grèce risquent de provoquer chez nous, en écho . Rappelons-nous de l’incendie du Bundestag .

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette