COMITE VALMY

Accueil du site > - EURO DICTATURE OCCIDENTALISTE et OTAN : En sortir pour s’en (...) > LE V AMÉRICAIN marc Fiorentino

LE V AMÉRICAIN
marc Fiorentino

mercredi 10 juin 2020, par Comité Valmy


LE V AMÉRICAIN

Warren Buffett a dit : "only when the tide goes out do you discover who’s been swimming naked" qu’on peut traduire par "c’est seulement quand la mer se retire qu’on découvre qui se baignait à poil". Tous les pays ont été touchés par le même virus. Mais tous les pays ne sortent pas de la crise dans le même état. Et les chiffres surprise de l’emploi américain illustrent cette différence.

LES PRÉVISIONNISTES...

...se sont trompés. Et c’est normal compte tenu de la situation exceptionnelle que nous vivons. Ils prévoyaient plusieurs millions de nouvelles pertes d’emplois en mai. Après 20,7 millions de licenciements en avril, et 1,4 million en mars, l’économie américaine a créé, et non pas détruit, 2,5 millions de jobs en mai.
Le taux de chômage n’a pas progressé, il a baissé.
De 14.7% à 13.3%.

LE V DE LA VICTOIRE ?

Trump a paradé dès la sortie du chiffre en faisant le V de la victoire. Et les investisseurs ont vu dans ce chiffre le signe d’une sortie en V de l’économie américaine.
Un rebond tout aussi puissant que la chute.
Et très rapide.

MAIS

Il est évidemment prématuré de crier victoire.
Il faudra attendre encore quelques mois pour comprendre l’effet que la crise a eu sur l’économie américaine et déterminer si la reprise est en U, V, W ou racine carrée inversée.

CEPENDANT

Le choix américain de laisser les forces de marché opérer plus librement qu’en Europe, et en France en particulier, pourrait permettre aux États-Unis de sortir plus vite et plus fort de la crise... We’ll see.
Leur système d’assistance aux entreprises a été nettement moins généreux que le système français.
Et les salariés américains n’ont pas eu d’autres choix que de retourner au travail.
Sans attendre comme en France, les instructions du gouvernement sur le déconfinement.

LES MARCHÉS…

…ont flambé.
Les indices américains eux ont fait une sortie en V de la crise. Ils ont effacé totalement la baisse.
Totalement.
C’est très impressionnant.

POUR NOUS

Ce ne sera pas le V.
Espérons que ce sera le U.
Et que nous échapperons au L.

EN ALLEMAGNE

Aussi ce sera le V.
La Banque centrale allemande a déjà revu à la hausse ses prévisions de croissance.
Elle s’attend à une contraction de 7.1% cette année, loin de nos -11%, et un rebond de 3.2% en 2021 et de 3.8% en 2022.

HALLUCINANTE

Tout simplement hallucinante
L’interview du Président du Conseil Scientifique. Jean-François Delfraissy.
À la question "Est-ce une autocritique ?" Voici ce qu’il répond : "Nous assumons le fait d’avoir proposé le confinement (...). Ce n’était pas notre décision, car elle appartient au politique. CE N’ÉTAIT PAS LA BONNE DÉCISION ( !!!), mais la moins mauvaise étant donné les outils que nous avions : 3 000 tests par jour, quand les Allemands en avaient plus de 50 000".
En clair, le confinement strict imposé en France, un confinement qui va provoquer une crise économique et sociale sans précédent, n’a été mis en place que parce que nous n’avions pas assez de tests de dépistage. Hallucinant.

IL RECOMMANDE...

...maintenant tout le contraire. Il veut que nous vivions normalement, plus rapidement. Et il ajoute "en cas de deuxième vague, il faudra probablement laisser tourner le Covid dans la population jeune et essayer de protéger, avec leur accord, les plus fragiles, malades, précaires ou âgés."
Tout ça pour ça.
Si nous avons le L, il ne faudra pas chercher bien loin les responsables.

REVOIR "C’EST VOTRE ARGENT"

Une émission exceptionnelle.
On a analysé la sortie de crise, les perspectives économiques, et l’avenir de vos placements avec nos Jedis de l’économie et de la finance : Jean François Robin de Natixis, Eric Heyer de l’OFCE, Eric Bleines de Swiss Life Banque Privée, et Frédéric Rozier de Mirabaud.
Vous souhaitez voir le replay ? C’est ici.

DU CÔTÉ DES MARCHÉS

Quel rebond pour les indices sur la semaine écoulée !
Une des semaines les plus haussières du 21e siècle. Le Nasdaq, l’indice des techs américaines a même inscrit un plus haut historique.
Plus précisément, le CAC 40 a gagné presque 10 % en 5 jours, dont 4 % vendredi, le Dow Jones et le Nasdaq ont pris respectivement 3 % et 2 % ce même jour.
A noter que mercredi la Fed organisera sa réunion concernant sa politique monétaire.
Ce matin, à Tokyo, le Nikkei a fini en hausse de 1.37 %, les investisseurs n’ont pratiquement pas réagi aux chiffres révisés du PIB japonais sur janvier-mars. Il est passé à 2,2% en rythme annualisé contre 3,4% en première estimation.
Le CAC 40 est attendu en légère contraction cette matinée marquant une pause dans l’euphorie.
Le Brent se négocie à 42,9 $ le baril.
L’once d’Or se négocie à 1 685 $.
L’euro/dollar est à 1,128.

ON S’EN FOUT ?

Levée du couvre-feu à New York ; Christian Jacob pense qu’il n’y a pas de violences policières, mais des violences sur les policiers ; Le militant "associatif" Hadama Traoré veut se présenter à l’élection présidentielle de 2022, je me demande quelle est la cote chez les bookmakers d’un deuxième tour Bigard-Traoré ; Baroin ne sait toujours pas s’il a envie de se présenter en 2022 ; C’est le comeback de Pernault en plateau aujourd’hui, il s’est déconfiné ; Gilles LeGendre le patron des LREM à l’Assemblée a proposé à Macron de virer Édouard Philippe ; Le Républicain Colin Powell va soutenir Joe Biden et pas Trump pour les élections, d’autres personnalités républicaines vont faire de même ; 10 milliards pour sauver l’aéronautique, c’est gratuit c’est l’État qui paie ; 135 euros si vous jetez votre masque par terre ; Bentley vire un quart de ses salariés, tout se perd ; Le pétrole toujours plus haut avec l’accord entre l’OPEP et la Russie pour maintenir les quotas, le pétrole c’était un des trades de l’année.

Marc Fiorentino


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette
<>