COMITE VALMY

Accueil du site > - EURO DICTATURE OCCIDENTALISTE et OTAN : En sortir pour s’en (...) > Les avions Rafale en passe de perdre le marché indien par Olivier (...)

Les avions Rafale
en passe de perdre le marché indien
par Olivier Renault

vendredi 8 mai 2020, par Comité Valmy


Les avions Rafale en passe de perdre le marché indien

La raison, pour laquelle les avions Rafale n’auront pas de nouvelles chances sur le marché indien, a été nommée.

Les média chinois ont publié des informations concernant le report de la livraison des avions Rafale . New Delhi a signé un contrat avec la France pour la livraison de 36 avions Rafale. Les quatre premiers devaient arriver en Inde avant la fin du mois d’avril de cette année.

Le média chinois Sohu a exprimé sa perplexité quant à la possibilité de conclure un tel contrat qui implique l’achat d’avions à un prix d’environ 218 millions d’euros l’unité : « Ce montant comprend la formation des pilotes indiens, l’approvisionnement en armes, la maintenance, mais en tout cas c’est très cher ».

En Inde, les officiels sont désormais déçus de « l’avion de guerre miracle » français en raison de son prix. Tout cela est devenu un grand scandale. En effet, il est difficile pour le gouvernement de Narendra Modi de pouvoir expliquer comment les 36 avions Rafale de Dassault pourraient être acquis au prix de 218 millions d’euros l’unité. En effet, c’est plus du double du prix auquel les Américains vendent le F-35 à leurs alliés.

L’Inde n’a, dans le même temps, toujours pas décidé quels avions acheter, sans tenir compte des 36 avions Rafale, pour moderniser ses forces aériennes concernant 114 derniers chasseurs. Lorsque de nouvelles demandes ont été faites à New Delhi, l’avionneur suédois Saab JAS 39 Gripen a quitté l’appel d’offres auquel les Su-35 et MiG-35 russes participaient. Les Suédois ont ensuite déclaré qu’ils ne pouvaient pas rester dans l’appel d’offres avec les exigences modifiées dans le contexte du financement inchangé du futur contrat. Cependant, après un certain temps, la société suédoise est revenue à l’appel d’offres. Cependant, il n’y a pas eu d’informations officielles sur la cause du retour.

Pendant ce temps, en Inde, un contrat déjà signé avec la France se trouve sous le feu de discussions intenses. Les principales plaintes ont été déposées contre le gouvernement du pays qui a accepté l’achat d’avions Rafale, un contrat désormais appelé « contrat en or » en raison de leurs prix incroyablement élevés pour le budget indien. Cependant, personne n’a été en mesure de prouver l’existence d’une corruption dans l’accord lié au contrat français. En même temps, on pense que les avions Rafale n’auront plus de nouveaux débouchés sur le marché indien (sauf pour les 36 avions se trouvant sous contrat), si la France ne baisse pas le prix de manière significative. La principale raison en est le prix qui est actuellement très élevé.

Dans ce contexte, les analystes indiens estiment que les chances de pouvoir acheter des chasseurs russes MiG-35, à un prix situé à moins de 50 millions de dollars par unité, sont élevées.

Olivier Renault


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette
<>