COMITE VALMY

Accueil du site > - GEOPOLITIQUE > Raisonnablement satisfait par Andrei Martyanov

Raisonnablement satisfait par Andrei Martyanov

samedi 25 janvier 2020, par Comité Valmy


Bon sang, je suis assez satisfait du nouveau gouvernement russe de Mishustin (en russe). C’est un bon gouvernement.

1. Vous rappelez-vous d’Andrei Belousov ? Maintenant, il est au gouvernement en tant que premier vice-Premier ministre. Dois-je approfondir l’importance de cet homme ? Il est excellent.

2. Comme prévu, le brillant Yuri Borisov a conservé son poste de vice-premier ministre responsable du complexe militaro-industriel. Très bien. Très très bien.

3. Mishustin a amené avec lui un certain nombre de gens propres à son service fédéral des impôts, remarquablement efficace. Très bonne décision, excellents spécialistes pour découvrir toutes sortes de fraudes et pour forcer les gros à partager correctement les avantages ou à se retrouver derrière les barreaux. Bonnes nouvelles.

4. Le ministre de l’Industrie et du Commerce, Denis Manturov, a conservé son poste. Ceux qui ont suivi le développement industriel de la Russie comprendront pourquoi. De très bonnes nouvelles.

5. Siluanov, il est libéral mais c’est un très bon spécialiste financier et je m’attendais à ce qu’il revienne à ce poste.

Ah, oui, Shoigu et Lavrov ont conservé leurs postes. Quelqu’un s’attendait à un résultat différent ? J’ai envisagé pendant une seconde la possibilité que Masha Zakharova se voit offrir ce travail avant Ryabkov, uniquement pour des raisons de féminité et de cervelle étonnantes, mais elle est encore jeune et elle devra passer par la représentation de la Russie aux Nations Unies avant qu’on lui offre ce poste. Hé, encore quelques années des mèmes et trolling de Lavrov, qui refuserait cela ? C’est un très bon gouvernement, une écrasante majorité d’entre eux peuvent être définis comme des Gosudarstvenniki (Statehoodniks) et des personnes ayant d’excellents pedigrees dans leurs domaines respectifs. C’est un gouvernement COMPÉTENT. C’est un gouvernement qui est accusé d’un plan sans précédent de développement de la Russie, pas vu depuis l’industrialisation de Staline. Les cris hystériques et les gémissements déprimés (en russe) des ailes "gauche" et "libérale" parce qu’ils comprennent que si ce plan réussit, ils seront définitivement restreints aux franges les plus reculées de la vie politique russe, à laquelle ils appartiennent vraiment, ne font que confirmer l’exactitude du choix. Ce plan réussira-t-il ? Je suppose que nous le verrons, mais la préparation de ces événements a commencé il y a quelques années, quand il est devenu évident que l’intégration avec l’Occident est non seulement impossible, mais hautement indésirable. La Russie a raisonnablement bien fait (non, je blague - elle a fait un travail incroyable) dans le contexte d’une guerre réelle et économique que l’Occident tout entier a déchaînée contre elle. En ayant cela à l’esprit, on peut totalement concevoir que de nouveaux objectifs seront atteints, car la Russie peut exister en tant que superpuissance ou pas du tout. La demande sociale pour ce changement de cap s’est formée en Russie il y a longtemps, maintenant elle est satisfaite.

BTW, l’inutile Oreshkin a été expulsé. Bon débarras. Il peut encore servir de garçon de courses de Poutine, il peut bien faire à ce poste.

Andrei Martyanov
21 janvier 2020
Reminiscence of the Future...

Traduction Comité Valmy

Andrei Martyanov est un spécialiste russe en questions militaires vivant aux Etats Unis. Il a publié récemment deux livres importants "Losing military supremacy" (juillet 2018) analysé par Nicolas Bonnal "Andrei Martyanov et la nouvelle supériorité russe" et "The Real Revolution in Military Affairs" (août 2019) analysé par Pepe Escobar dans Une nouvelle révolution russe : l’armement


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette
<>