COMITE VALMY

Accueil du site > - GEOPOLITIQUE > Bachar el-Assad : la mort de James Le Mesurier relève d’« un travail des (...)

Bachar el-Assad : la mort de James Le Mesurier relève d’« un travail des services secrets » par Strategika51

samedi 16 novembre 2019, par Comité Valmy


Pour Assad, le milliardaire américain Jeffrey Epstein ne s’est pas suicidé en prison mais a bel et bien été éliminé pour éviter qu’il ne divulgue des secrets sur les régimes US et britanniques.

Première réaction et révélation plus que surprenante du Président de la République Arabe de Syrie Bashar Al-Assad sur la mort fort suspecte du maître espion britannique James Le Mesurier à Istanbul : le fondateur des Casques Blancs syriens James Le Mesurier pourrait avoir été liquidé par des agents secrets sur instruction de la CIA ou avec la participation directe de cette dernière. Ce n’est pas tout. Bashar Al-Assad lance sa véritable bombe atomique en soulignant fort subtilement que la mort de Le Mesurier est intrinsèquement liée à celle du financier et philanthrope US Jeffrey Epstein, l’ex-dirigeant d’Al-Qaïda Oussama Benladen et le chef autoproclamé de Daech Abou Bakr Al-Baghdadi !

Pour Assad, le milliardaire US Jeffrey Epstein ne s’est pas suicidé en prison mais a été éliminé par des professionnels de la liquidation physique. Il en est de même pour L’espion britannique James Le Mesurier. Concernant ce dernier, Assad accuse nommément la CIA et le MiT de l’avoir neutralisé pour le faire taire à tout jamais.

L’affaire Jeffrey Epstein a profondément ébranlé les fondations du Deep State US et a failli éclabousser Israël, le Royaume Uni et bien d’autres pays. Epstein était l’un des rares personnes à pouvoir divulguer les noms des commanditaires réels des fausses attaques du 11 septembre 2001.

(partie d’un entretien accordé le 14 novembre à Sputnik et à la chaîne Rossiya 24)

Strategika51
le 15 novembre 2019


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette
<>