COMITE VALMY

Accueil du site > - EURO DICTATURE OCCIDENTALISTE et OTAN : En sortir pour s’en (...) > Le Danemark restaure sa frontière avec la Suède : l’immigration est une chance (...)

Le Danemark restaure sa frontière avec la Suède : l’immigration est une chance ! par Karine Bechet-Golovko

mercredi 13 novembre 2019, par Comité Valmy


Suite à la hausse vertigineuse de la criminalité en Suède ces dernières années grâce à l’application à la lettre de la politique tolérante imposant de considérer l’immigration de masse comme une chance, la Suède exporte vers son voisin le Danemark sa nouvelle production : la violence. Celui-ci décide alors de restaurer le contrôle aux frontières. Pendant ce temps-là, dans notre bon et beau pays de France, toute la bonne pensance sociale et politique marche dans les rues de Paris aux cris d’Allahu Akbar, pour célébrer l’islam politique. Nous vivons une époque merveilleuse où la stupidité règne en maître !

La hausse de la criminalité en Suède, pays il y a peu encore réputé pour sa qualité de vie, fait froid dans le dos. C’est très simple, la politique de tolérance migratoire a permis aux populations immigrées d’importer leurs conflits et leur mode de comportement, et non pas de chercher à s’intégrer à la culture européenne. L’on note ainsi :

Les attaques à la bombe sont en augmentation dans le pays. 187 explosions ont été enregistrées jusqu’à présent en 2019, contre 152 sur l’ensemble de l’année 2018. Certaines de ces bombes finissent d’ailleurs dans des pays voisins, comme au Danemark. (...) Plus de 300 fusillades ont eu lieu en Suède en 2018 d’après un chiffre communiqué début septembre par RFI. Ces incidents ont fait 45 morts et 135 blessés. Un triste record qui semble se confirmer en 2019, et qui pourrait même être battu.

Face à cette tendance désastreuse, le Danemark restaure le contrôle aux frontières, ne voulant pas importer la criminalité suédoise :

Since February, there have been 13 blasts in Copenhagen. Authorities believe an Aug. 6 explosion at the Danish Tax Agency “was committed by criminals that had crossed the border from Sweden.” Two Swedish citizens are in custody. Denmark Justice Minister Nick Haekkerup has called a June 25 double murder – where two Swedish citizens were gunned down in suburban Copenhagen – “a showdown between feuding gangs from Sweden.”
Pendant que nos voisins commencent, à contre-coeur, à prendre la mesure du désastre provoqué par la politique irresponsable de l’immigration de masse, en France, l’islam politique s’installe avec la complicité de la gauche bobo mondialiste (tendance néo-trotskyste), grâce à la faiblesse politique et intellectuelle d’une "élite" autoproclamée et d’une population - dans l’ensemble - émasculée par le culte de la "tolérance" pour l’autre et du dénigrement de soi. Nous avons ainsi eu droit à la Marche islamique à Paris, la grande allégeance à l’islam politique fut ainsi actée.

A ce sujet, je ne peux que vous renvoyer vers l’excellent texte de Michel Onfray, qui, entre autres, écrit ces choses simples et tellement vraies :

Car le défilé parisien du 10 novembre qui a été présenté comme luttant contre l’islamophobie était en fait un défilé en faveur de la religion musulmane. Pourquoi pas, mais alors, disons-le clairement.

Dès lors, il va falloir que la gauche nous explique pourquoi ce qu’elle ne tolère pas d’un gramme quand il s’agit du christianisme qui s’effondre, elle en veut des tonnes quand il s’agit d’un islam qui monte en puissance ! Cette gauche si prompte à traiter de fasciste ou de compagnon de route de l’extrême droite quiconque est resté fidèle à ses fondamentaux (j’en sais quelque chose…) défile aujourd’hui sous la rubrique du Allahou Akbar porté par mégaphone. (...) Je sais qu’il ne faut pas confondre tous les musulmans et les mettre sous le même voile. Mais une étude montre qu’un quart des musulmans estiment que la charia est supérieure aux lois de la République. (...) Il me semble que ceux qui manifestaient dimanche 10 novembre relevaient pour la plupart de cette minorité antirépublicaine. Rappelons que la République a pour devise "Liberté, Egalité, Fraternité", j’y ajoute Laïcité et Féminisme. Car si Allah est grand, ce que je ne conteste pas quand on y croit, ce qu’il fallait dire pour faire partie des 75 % de musulmans vraiment républicains c’était que les lois de la République étaient plus grandes encore. Dans le défilé, il me semble que ce ne fut jamais dit. (...) Parce que l’islam est minoritaire sur le territoire, la dhimmitude n’existe pas en France. Mais dans tous les pays musulmans, la dhimmitude, c’est à dire la discrimination effectuée sur la religion, permet de lever un impôt sur un être considéré comme inférieur et de le soumettre à des vexations, à des interdits, à des obligations. La dhimmitude contredit le principe d’Egalité. Le Coran, les hadiths du Prophète, la vie de Mahomet montrent qu’il n’existe pas non plus d’égalité entre un homme et une femme. Un verset dit explicitement : "Quant à vos enfants, Dieu vous ordonne d’attribuer au garçon une part égale à celle de deux filles." (IV.11) L’égalité n’est donc pas une valeur islamique.

Mais simplement parler des dangers d’un islam politique en France, porté par une immigration de masse de personnes majoritairement de religion musulmane, est évidemment particulièrement mal vu. Peu importe, le temps n’est plus à l’image, il faut une réelle prise de conscience. Et un peu de courage ne ferait pas de mal non plus à notre société particulièrement "tolérante".

Nous pourrions commencer par restaurer dans nos sociétés nos frontières éthiques, morales et culturelles - et les faire respecter. Car la culture européenne classique, elle, est une chance !

Karine Bechet-Golovko
le 13 novembre 2019
Russie politics


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette
<>