COMITE VALMY

Accueil du site > - EURO DICTATURE OCCIDENTALISTE et OTAN : En sortir pour s’en (...) > L’UE rejette les demandes de Boris Johnson et se prépare à un Brexit dur (...)

L’UE rejette les demandes de Boris Johnson
et se prépare à un Brexit dur
RT France

jeudi 25 juillet 2019, par Comité Valmy


Le nouveau Premier ministre britannique Boris Johnson.

L’UE rejette les demandes de Boris Johnson
et se prépare à un Brexit dur

Les demandes de modifications de l’accord de divorce formulées par le Premier ministre britannique Boris Johnson sont « inacceptables » et l’UE doit se préparer à une sortie du Royaume-Uni sans accord, a averti le négociateur de l’UE Michel Barnier.

« [Boris Johnson] a déclaré que si un accord doit être conclu, il faut éliminer le "filet de sécurité" [sur la frontière irlandaise]. C’est évidemment inacceptable et ne relève pas du mandat du Conseil européen » : dans un courriel adressé aux représentants des 27 autres Etats membres ce 25 juillet, le négociateur de l’UE Michel Barnier a apporté une fin de non-recevoir claire aux volontés de renégociation du Brexit émises par le nouveau Premier ministre britannique Boris Johnson.

« Comme le suggère son discours plutôt combatif, nous devons nous préparer à une situation où il donne la priorité à la planification du "no deal", en partie pour faire pression sur l’unité de l’UE27 », a poursuivi Michel Barnier, donnant corps à l’éventualité d’un Brexit dur, encore inenvisageable il y a quelques mois.

« Une absence d’accord ne sera jamais le choix de l’UE, mais nous devons tous être prêts pour tous les scénarios », a-t-il d’ailleurs insisté. « Je note les nombreuses et vives réactions à ce discours à la Chambre des communes. Dans ce contexte, nous devons suivre attentivement les nouvelles réactions et évolutions politiques et économiques au Royaume-Uni à la suite de ce discours », a-t-il conclu, tablant visiblement sur les dissensions au sein du Parlement britannique pour garder la main dans les négociations.

Nommé avec pour mission de mettre un terme à la crise du Brexit qui dure depuis plus de trois ans, le nouveau Premier ministre Boris Johnson a composé son équipe en plaçant des partisans d’une sortie de l’UE – même sans accord – à des postes clés. Lors de son premier discours devant Downing Street, il a promis de « sortir de l’UE le 31 octobre, sans conditions ».

25 juillet 2019


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette
<>