COMITE VALMY

Accueil du site > COMITE VALMY ANALYSES ET PROPOSITIONS - > Parallèle entre les politiques israélienne et américaine. par Alain (...)

Parallèle entre les politiques israélienne
et américaine.
par Alain Corvez

jeudi 6 juin 2019, par Comité Valmy


Parallèle entre les politiques israélienne et américaine.

Le mépris des lois internationales et des résolutions de l’ONU du gouvernement de l’état israélien depuis son origine ne peut se faire que grâce au soutien que le gouvernement américain lui assure, état d’ailleurs créé par des pressions diverses de Washington de septembre à novembre 1947 pour faire changer les votes d’états initialement opposés à cette installation de l’état juif « sur des terres acquises dans des conditions plus ou moins justifiées , au milieu des peuples arabes qui lui étaient fondamentalement hostiles », comme l’a dit le Général de Gaulle dans sa conférence de presse à l’Elysée du 27 novembre 1967.
Dont la France qui changea son vote en quelques jours.

Une analogie s’impose aujourd’hui avec le comportement du gouvernement de Donald Trump qui, depuis son intronisation a déchiré plusieurs traités internationaux, sans compter ses décisions unilatérales de retrait d’organismes et d’accords entérinés par la communauté internationale, comme le mécanisme de financement de l’aide onusienne aux Palestiniens.

Ce que l’on sait du plan de paix américain que prépare son gendre Jared Kushner, avec un financement arabe, n’est que l’imposition aux Palestiniens de la soumission totale à la volonté israélienne.

Tant que cette coercition politique existera, assortie d’une coercition militaire, une paix au Moyen-Orient est à la fois illusoire et impossible à envisager.

Il faut encourager le Président Trump, qui est un homme d’affaires intelligent qui vient de montrer récemment son pragmatisme en changeant d’attitude envers l’Iran, d’après son annonce surprise depuis Tokyo, recommandant à son ami Shinzo Abe d’utiliser ses bonnes relations avec les dirigeants perses pour aider à trouver une solution respectable pour les deux parties qui mette fin à l’hostilité récurrente des Etats-Unis envers la République Islamique d’Iran, et à poursuivre cet aggiornamento de sa politique pour admettre qu’il existe d’autres puissances dans le monde avec lesquelles les Etats-Unis doivent composer pour parvenir à des relations internationales apaisées. Toute politique unilatérale des Etats-Unis leur crée chaque jour davantage d’ennemis car l’« hégémon » américain n’est plus la réalité du monde :
l’Occident qui le suit aveuglément n’est qu’une infime partie de la planète ; la majeure partie de l’humanité s’oppose désormais frontalement à cette démesure ou cherche à biaiser pour l’éviter.

Cette règle s’applique notamment au conflit israélo-palestinien où la politique obscurantiste du gouvernement de Netanyahu dessert, par ses excès insupportables, les intérêts des Etats-Unis autant que ceux des Israéliens et développe l’antisémitisme mondial qui n’est souvent que de l’antisionisme . La diaspora juive mondiale, notamment américaine, semble le percevoir et pourrait inciter le Président américain à imposer une politique respectueuse des droits des populations palestiniennes chassées de leurs terres de façon inique.

Alain Corvez
4 juin 2019

Résumé de l’intervention faite le 4 juin 2019 lors d’un colloque sur l’avenir de la Palestine, organisé par l’Académie de Géopolitique de Paris à la Représentation Permanente de l’UE en France.

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette
<>