COMITE VALMY

Accueil du site > UNION DU PEUPLE DE FRANCE - Arc Républicain de Progrès > Ce 8 mai 1945, quand l’Allemagne nazie capitule : à la mémoire de nos aïeux (...)

Ce 8 mai 1945,
quand l’Allemagne nazie capitule :
à la mémoire de nos aïeux
par Karine Bechet-Golovko

mercredi 8 mai 2019, par Comité Valmy


Ce 8 mai 1945, quand l’Allemagne nazie capitule :
à la mémoire de nos aïeux

Nous célébrons aujourd’hui la capitulation de l’Allemagne nazie. La Seconde Guerre mondiale a encore fait des morts, les Etats-Unis ont réussi à larguer deux bombes atomiques sur le Japon, mais c’est alors que la défaite de l’Allemagne est actée. Je vous propose un retour en documents d’archives sur cette époque. En mémoire de ces hommes et femmes qui se sont battus pour que nous soyons libres.

La place de la France à ces cérémonies de capitulation de l’Allemagne en 1945 était particulièrement controversée, suite à l’armistice que Pétain a signé les 21 et 22 juin 1940 à Rethondes, mettant l’Etat français dans une situation de collaboration officielle. Et devant donc logiquement, sans le génie politique de De Gaulle, nous placer dans le camp des perdants.

Après la mort d’Hitler le 30 avril, l’amiral Dönitz, chef suprême de la marine allemande, est désigné pour succéder à Hitler et prendre en main le destin de l’Allemagne nazie. Il va négocier la reddition. Une première capitulation de l’Allemagne sera signée à Reims dans la nuit du 6 au 7 mai 1945 dans les locaux du collège moderne et technique de la rue du Jolicoeur, la moitié du bâtiment de briques rouges ayant été affectée au Haut Commandement des Alliés.

La cérémonie de signature aura lieu dans la Salle des cartes à 2h41 du matin par la général Alfred Jodl, au nom du Haut commandement allemand et, pour les Alliés, par le général Walter B. Smith, chef d’état-major du général Eisenhower, et le général Ivan Sousloparov, commandant la mission de liaison militaire soviétique. Le général français François Sevez, représentant le général De Gaulle, a finalement été invité à signer, mais uniquement en qualité de témoin.

Le général Sousloparov n’était pas certain d’avoir qualité pour signer un tel acte et, en effet, Staline va exiger que l’acte final de capitulation de l’Allemagne soit signé le 8 mai à Berlin, et non dans les locaux du Commandement Alliés, et par un représentant du haut commandement des forces soviétiques, ce sera le maréchal Joukov. L’Allemagne sera représentée par le maréchal Keitel, chef d’état-major de la Wehrmacht. Les forces des Alliées seront représentées par le maréchal Tedder, envoyé par Eisenhower. Avec l’aide de l’URSS, le général De Gaulle arrive à faire représenter la France par le général de Lattre de Tassigny, qui ne signera qu’en qualité de témoin. Comme l’acte sera signé peu avant minuit le 8 mai en Allemagne, ce sera déjà le 9 mai en URSS, date à laquelle est célébrée la fin de la Seconde Guerre mondiale dans l’espace post-soviétique.

Voici un documentaire soviétique relatant la signature de la capitulation du 8 mai 1945 à Berlin :

En français sur le site de l’ina  :

Le général De Gaulle fait alors ce discours légendaire du 8 mai 1945, qui marquera la date officielle de la fin de la Seconde Guerre mondiale en France (et en Occident) et Paris est en fête (voir le document de l’ina ici) :

En URSS, l’annonce non moins légendaire est celle faite par Levitan à la radio, le 9 mai 1945 :

Pour comprendre l’ampleur des dégâts dans notre pays, voici un documentaire récapitulant l’actualité de l’année 1945 et toute l’énergie qu’a mise le pays à se reconstruire, à revivre :

A la mémoire de nos aïeux, qui se sont sacrifiés pour que nous soyons libres. En souvenir de ceux qui ne se sont pas cachés, qui ne se sont pas trouvés d’excuse, qui se sont battus pour que nous vivions. En l’honneur de ceux qui n’ont pas fait reporter le poids de leur liberté sur les épaules des autres. Car tout combat que vous ne menez pas oblige quelqu’un d’autre à le mener pour vous .

Karine Bechet-Golovko
mercredi 8 mai 2019

Russie politics


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette
<>