COMITE VALMY

Accueil du site > UNION DU PEUPLE DE FRANCE - Arc Républicain de Progrès > Les médias et les sorcières de la russophobie par Karine Bechet-Golovko

Les médias
et les sorcières de la russophobie
par Karine Bechet-Golovko

mercredi 10 avril 2019, par Comité Valmy


Les médias et les sorcières de la russophobie

Quand des médias de premier plan, comme Euronews, Daily Mail, Newsweek et d’autres font un reportage on ne peut plus sérieux sur des "sorcières" qui se regroupent pour la gloire du Président et de la Russie, l’on est en droit de s’inquiéter du niveau de l’analyse dans nos médias dès qu’il s’agit de la Russie. Prenons donc les choses avec humour, c’est ce qui reste lorsque la raison a disparu, et regardons cette oeuvre d’art ... de propagande russophobe. Ou simplement de stupidité.

Le Daily Mail et d’autres médias anglo-saxons ont lancé la vidéo sur youtube de cette étrange cérémonie d’un groupe de sorcières réalisant "un cercle de pouvoir" autour du président Poutine, pour le protéger lui et la Russie de leurs ennemis, pour que la Russie prospère etc etc etc :

Il est tout à fait possible que ce petit groupe se considère réellement comme des sorcières et des sorciers : les idiots, les fanatiques et les simplets sont également répartis de par le monde.

Ce qui laisse pantois, c’est l’approche médiatique, surtout dans les médias anglo-saxons ou, en Russie, d’opposition. Aucun recul, tout au premier degré, l’on a même droit à une analyse des collusions pouvoir politique / obscure. Un peu plus et l’on va nous ressortir l’ombre de Raspoutine glissant sur les murs du Kremlin.

L’on appréciera particulière Euronews, reprenant pour l’essentiel Newsweek, qui pousse le sérieux à voir une démarche rationnelle dans ce spectacle absurde. Le fondement invoqué : la cote de popularité de Vladimir Poutine, qui est en baisse (ce qui est vrai et ce en raison des réformes néolibérales persistantes et impopulaires) - toutefois le soutien personnel dont il bénéficie auprès de la population est toujours très fort et ferait pâlir d’envie Jupiter lui-même. A cela, la réponse apportée : une cérémonie "magique". Tout est normal, nous sommes en Russie. D’ailleurs, paraît-il ces pratiques sont très développées ... chez ces gens-là.

Il n’est pas possible d’imaginer que les journalistes d’Euronews soient à ce point incompétent, pour mettre en avant n’importe quel sous-évènement marginal, irrationnel et l’intégrer dans un paradigme politique. En revanche, cela entre parfaitement dans la logique de l’entretien dans l’inconscience collectif occidental d’une Russie moyenâgeuse, voire arriérée, qui ne peut être prise au sérieux, notamment en raison de cela, au sein du concert des Nations.

Karine Bechet-Golovko
lundi 8 avril 2019

Russie politics


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette
<>