COMITE VALMY

Accueil du site > - EURO DICTATURE OCCIDENTALISTE et OTAN : En sortir pour s’en (...) > Syrie : la France prépare des frappes ? Pars Today

Syrie :
la France prépare des frappes ?
Pars Today

samedi 16 mars 2019, par Comité Valmy


Syrie : la France prépare des frappes ?

La France de Emmanuel Macron a donc choisi. Le navire de guerre Charles de Gaule vient de rejoindre la flotte de guerre américaine en Méditerranée orientale. Ce vendredi 15 mars, James Jefry, ambassadeur américain pour la Syrie a refusé d’annoncer un calendrier de retrait pour les troupes US de Syrie : notre guerre contre Daech se poursuivra, a t il dit.

Et pourtant les États-Unis ont annoncé vouloir ne intervenir en Irak que 400 soldats, le reste du travail devant être accompli par la France et la Grande Bretagne. Sous prétexte d’avoir a protéger les « kurdes de Syrie », la France restera donc en Syrie via des bases militaires illégales. La flotte française a déjà participé à des frappes contre les cibles syrienne.

La coalition pro-américaine tente une nouvelle fois de sauver ses agents daechistes et d’éliminer toute trace de leur collusion avec les terroristes, notamment dans le nord de la Syrie. Le groupe aéronaval français a pour sa part décidé de participer à la nouvelle opération américaine avec son porte-avions Charles de Gaulle. À cette fin, les navires français sont arrivés le 13 mars au large de la Syrie.

Le mercredi 13 mars 2019, le porte-avions de la marine française Charles-de-Gaulle et son escorte se sont joints aux opérations de la coalition dirigée par les États-Unis contre le groupe terroriste Daech, a annoncé jeudi le commandement central américain (CENTCOM) dans un communiqué.

« Le groupe aéronaval français CTF473 est arrivé le 13 mars au large des côtes syriennes pour apporter son soutien à l’opération “Inherent Resolve” de la Force opérationnelle multinationale interarmées », indique le communiqué.

Le groupe de guerre français se compose du porte-avions Charles-de-Gaulle, de la frégate danoise Daniel Juel et d’un sous-marin de guerre, selon le communiqué.

« Le Charles-de-Gaulle transporte à son bord des avions Rafale Marine et Grumman E-2 Hawkeye pour soutenir les troupes au sol de la coalition et mener des missions de renseignement pendant que d’autres appareils aériens et navires effectuent des opérations de contrôle aérien et maritime », ajoute le communiqué.

Depuis janvier 2015, le groupe aéronaval français a effectué trois missions maritimes en Syrie.

Le président français Emmanuel Macron a déclaré que la France, à l’instar des États-Unis, se retirerait de la Syrie après l’éradication des derniers résidus de Daech. Cependant, Macron a souligné que Paris devait « régler » la situation sur le terrain pour aider les Syriens à rétablir la stabilité dans leur pays et empêcher d’autres groupes terroristes d’éclore face sur le terreau fertile des frustrations de la population.

En 2018, la chaîne de télévision libanaise Al-Manar avait annoncé que l’armée américaine avait établi une nouvelle base dans la province syrienne de Hassaké, et que la France y avait envoyé des convois militaires à destination de la base. Selon la même source, plusieurs colonnes militaires américaines, y compris des véhicules blindés, sont arrivées à Hassaké et se sont ensuite rendues à Shadadi, tandis que des véhicules militaires sous pavillon français sont entrés dans le nord-ouest de Hassaké.

Toutefois, le porte-parole de la coalition a refusé de commenter l’affaire, invoquant des « raisons de sécurité opérationnelle ».

La coalition américaine mène des opérations militaires contre le groupe terroriste Daech en Syrie et en Irak depuis septembre 2014. Les activités de la coalition en Syrie n’ont été autorisées ni par le gouvernement syrien ni par le Conseil de sécurité des Nations Unies.

Pars Today
15 mars 2019

source :

http://parstoday.com/fr/news/middle_east-i76866-titre_syrie_la_france_prépare_des_frappes


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette
<>