COMITE VALMY

Accueil du site > - EURO DICTATURE OCCIDENTALISTE et OTAN : En sortir pour s’en (...) > « L’européiste mordicus Jean Quatremer sait-il ce qu’est le fascisme ? » (...)

« L’européiste mordicus Jean Quatremer
sait-il ce qu’est le fascisme ? »
billet d’humeur par Bruno Adrie

lundi 31 décembre 2018, par Comité Valmy


« L’européiste mordicus Jean Quatremer
sait-il ce qu’est le fascisme ? »

Quand Jean Quatremer, de son vrai nom Cédric Thomas, traite les Gilets Jaunes de fascistes, il montre qu’il ne sait pas que le fascisme n’est pas une passion des masses mais une stratégie des classes dominantes. Il montre qu’il ignore qu’avant d’être vainqueur aux urnes Hitler a été tout d’abord déniché par le patron de la chimie Emil Kirdorf en 1926 puis présenté par ce dernier à ses amis junkers ou monopolistes de la Ruhr. Il montre qu’il ignore qu’Hitler n’a pas réussi à rassembler sous son étendard les ouvriers et leurs représentants restés fidèles à la lutte des classes mais plutôt les petits bourgeois et les déclassés, victimes de la crise. Il montre qu’il ignore que le peuple allemand, je veux dire le peuple qui travaillait dans les usines et qui était organisé pour se défendre, a été victime de violences et d’assassinats perpétrés par la racaille des SA parce qu’il était trop fort et constituait un obstacle sur le chemin qui mène au pouvoir et qu’il fallait nécessairement que la compétition électorale s’accompagne, sur le terrain, d’opérations commando destinées à lui briser les jambes. Il montre qu’il ignore enfin que le SPD peut être tenu pour responsable de l’ascension du moustachu car ayant refusé toute alliance avec le KPD pour tenir tête au fascisme. Il montre qu’il ignore tout ça, à moins qu’il n’en veuille rien savoir, étant un agent du grand capital d’aujourd’hui et de l’Europe, qui est un IVème Reich. Je crois d’ailleurs qu’il est inutile de lui conseiller la lecture de l’ouvrage de Gossweiler, Hitler, l’irrésistible ascension ? qui expose clairement l’origine patronale du fascisme. Il nous dira que Gossweiler, venant de la RDA, avait subi un lavage de cerveau. Il nous dira aussi qu’Annie Lacroix-Riz ayant préfacé la traduction en français de son ouvrage, il conviendra de considérer ce dernier avec la plus grande circonspection.

Jean Quatremer, alias Cédric Thomas, livre une guerre totale contre les revendications populaires qui s’expriment en gilets jaunes depuis maintenant un mois et demi. Par cette attitude butée et ouvertement méprisante, Jean Quatremer, alias Cédric Thomas, semble vouloir donner raison à Bernanos lorsque ce dernier écrivit : « Il ne suffit pas d’avoir raison contre l’Erreur, il faut en avoir raison ».

Bruno Adrie
28 décembre 2018

Photographie : Emil Kirdorf, parrain industriel d’Adolf Hitler.

A lire donc, pour ceux qui ne connaissent pas encore…


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette
<>