COMITE VALMY

Accueil du site > - L’ENNEMI COMMUN DES PEUPLES : l’impérialisme étasunien > L’Envoyé de la Syrie accuse le responsable de l’ONU de faire cause commune (...)

L’ennemi commun des peuples

L’Envoyé de la Syrie accuse le responsable de l’ONU
de faire cause commune avec les "agresseurs", à Idlib.
Sputnik

lundi 3 septembre 2018, par Comité Valmy


L’Envoyé de la Syrie accuse le responsable de l’ONU
de faire cause commune avec les "agresseurs", à Idlib.

NATIONS-UNIES (Sputnik) - Le Secrétaire général des Nations-Unies, Antonio Guterres, a déclaré qu’il y avait des "risques croissants" de catastrophe humanitaire dans la province d’Idlib, au nord-ouest de la Syrie, en cas d’opération militaire. La région est devenue le dernier refuge des terroristes d’Al-Qaïda et de Nusra après que les troupes syriennes ont reconquis la majeure partie du pays.

António Guterres a fait référence à la Russie, à la Turquie et à l’Iran - le groupe des garants de la paix syriens appelé Astana - en les exhortant à intensifier leurs efforts pour trouver une solution pacifique à la situation à Idlib, la dernière zone de désescalade restante.

En réponse, Bachar Jaafari, l’envoyé de la Syrie auprès de l’ONU, a accusé, jeudi, le Secrétaire général Antonio Guterres d’avoir pris le parti des pays qui attaquent la Syrie dans son évaluation de la crise de l’Idlib.

"Nous exprimons ici notre surprise devant cet alignement de votre position [avec] les pays qui ciblent mon gouvernement et mon pays.... en relayant les menaces exprimées contre la Syrie par les délégués des États-Unis, de la Grande-Bretagne et de la France", a déclaré M. Jaafari aux journalistes.

Il a accusé les trois alliés - membres permanents du Conseil de sécurité - d’être ceux qui, bien loin de la maintenir, menacent la paix et la sécurité en Syrie.

"Le gouvernement syrien et ses alliés sont les seuls qui appliquent les résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU relatives à la lutte contre le terrorisme. Personne ne combat ISIS [Daesh] en Syrie, à part l’armée syrienne soutenue par nos alliés", a-t-il ajouté.

Traduction : Dominique Muselet

31 août 2018


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette
<>